Employer le vocabulaire du succès

Anthony Robbins, succès, vocabulaire, joseph chilton pearce, Tous les jours, nous employions des milliers de mots pour communiquer avec nos semblables. Selon une équipe de chercheurs de l’université du Texas et de l’Arizona, dont les travaux sont publiés par le magazine Science. Les femmes prononcent environ 16 215 mots par jour et les hommes 15 669.

Ces mots nous permettent de transmettre nos émotions, notre état d’esprit, notre confiance en nous, nos sentiments et bien d’autres choses. Seulement, nous n’employons pas un vocabulaire adapté pour nous inspirer à atteindre nos objectifs et le succès.

Une habitude positive et une des clés de la réussite professionnelle et personnelle. Et cela va bien au-delà d’un simple comportement ou d’une habitude. Cela passe aussi par un vocabulaire adapter à ce comportement.

Savoir bien s’exprimer est une compétence qui vous aidera à réussir dans tout ce que vous choisissez de faire dans la vie.

Des mots sagement employés peuvent vous élever, vous motiver, vous réconforter, ils ont une signification bien au-delà de simples lettres enchainées. Leur impact émotionnel peut définir votre vie ou encore modifier vos perspectives.

Une histoire incroyable

Voici une histoire extraite du livre Magical Child de Joseph Chilton Pearce.

Une fillette de neuf ans qui passait du temps avec ses grands-parents dans le Kansas. Le grand-père était absent, alors qu’elle dormait avec sa grand-mère. Soudain, elle se réveilla au milieu de la nuit pour voir sa grand-mère assise dans son lit un homme debout devant elle, ruisselant de pluie avec une matraque en bois à la main, prêt à frapper. La petite fille sentit monter un cri de terreur, mais sa grand-mère lui toucha la main et la rassura.

La grand-mère dit à l’homme : «Je suis heureux que vous ayez trouvé notre maison. Vous avez frappé à la bonne porte. Vous êtes le bienvenu ici. Il s’agit d’une mauvaise nuit. Vous avez froid, vous êtes humide et affamé. Prenez le bois de chauffage que vous avez là et allez remuer la poêle de la cuisine. Permettez-moi de mettre quelques vêtements, et je vais vous trouver des vêtements secs. Je vais vous préparer un bon repas chaud, et vous faire une place pour vous permettre de dormir derrière le poêle où il fait bon et chaud. « Elle n’en dit pas plus, et a attendu calmement. Après une longue pause, l’homme rompit le silence et dit: «Je ne vais pas te faire de mal. » Elle se rendit dans la cuisine et cuit un repas, lui donna des vêtements secs, et fait un lit pour lui derrière le poêle.

La grand-mère est ensuite retournée dans son lit, et elle et sa petite-fille se rendormirent. Ils se réveillèrent au matin et l’homme avait disparu. Vers 10 heures du matin, les policiers sont arrivés avec une unité canine qui avait suivi l’odeur de l’homme jusqu’à la maison. Ils ont été choqués de trouver la grand-mère et la petite-fille encore en vie. L’homme était un assassin psychopathe qui s’était évadé de prison la veille et avait brutalement abattu la famille qui était leur plus proche voisin.

Les mots sont comme le miroir de notre âme, ils reflètent nos sentiments, nos croyances, notre degré de confiance en nous.

En modifiant notre vocabulaire de telles manières à ce qu’il soit positif, nous changeons notre façon de penser et d’aborder chaque situation.

Une phrase simple peut faire une différence dans la façon dont vous percevez et orientez le sens de la situation.

 

Switch le négatif

Anthony Robbins, un des maîtres du développement personnel, nous révèle dans son livre Les onze lois de la réussite : De la part d’un ami ses secrets pour employer un vocabulaire positif en toute circonstance.

La clé selon lui est de remplacer les termes négatifs par des mots positifs ou du moins qui ont une signification moins nuisible. Par exemple ; lorsqu’on vous demande comment ça va, répondez « super ! » au lieu de dire « bien ».

Les mots que nous employons contrôlent notre façon de penser. Et nos pensées déterminent nos sentiments et nos actes.

Si vous vous répétez que vous êtes « fâché », « dégouté » ou « au bout du rouleau », quels sentiments allez-vous éprouver ?

Mais supposons un instant qu’au lieu d’employer le terme « fâché », vous utilisez le mot « agacé » ? Au lieu de vous dire que vous êtes débordé, dites plutôt que vous êtes « très demandé ». Remplacez le terme « dégouté » par « ennuyé » et le mot « irrité » par « stimulé ».

Lorsque vous vous sentez « rejeté », répétez-vous plutôt qu’on vous a « mal compris ». Et au lieu de vous dire que vous êtes « au bout du rouleau » pourquoi ne pas adopter plutôt l’expression « légèrement préoccupé » ? Croyez-vous que cela aura un effet positif sur vos émotions ? Sans aucun doute.

Vous pouvez décupler l’intensité de vos émotions positives en changeant simplement votre façon de les décrire.

Dites que vous vous sentez « euphoriques », au lieu de dire que « ça va ». Éprouvez de l’ »enthousiasme », plutôt que de « l’intérêt ». Sentez-vous « en pleine forme », plutôt que « pas mal ». Vous n’êtes pas simplement « déterminé », vous êtes « une dynamo que rien n’arrête » !

Votre vocabulaire est une arme qui peut vous permettre d’accomplir votre but. Il a une influence sur votre comportement ainsi que sur vos rapports avec les autres


Pin It

Incoming search terms:

  • mots employer au 19°

2 Comments

  1. Pingback: Employer le vocabulaire du succès

  2. Pingback: Comment produire une première impression positive |

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.