Changement de paradigme et transformation personnelle…

Changement de paradigme, d’outils de croyance… La transformation personnelle fournit bien un panorama de nouvelles opportunités.

Dans les lignes qui suivent, je vais te dévoiler…
La philosophie qui a propulsé ma carrière.

Le grand principe qui m’a fait passer d’ouvrier sans avenir…
À manager qui dirige un centre de profit.

L’idée qui me permet de rester en mouvement…
De me libérer de ma condition.

Ce principe en quelques mots ;
“Garder toujours l’esprit propice à de nouvelles influences, perceptions, idées…”

Personne aujourd’hui n’oserait prétendre que la terre n’est pas sphérique,
et qu’elle ne tourne pas autour du soleil…
Pourtant jusqu’à l’antiquité on pensait qu’elle était plate, et qu’elle appartenait à un univers géocentrique dans lequel elle était le point central.

Plus récemment, il existe aujourd’hui des voix qui s’élèvent pour prétendre que les Américains n’ont pas marché sur la Lune. En 2018, un sondage Ifop révélait ainsi que 16% des Français soutenaient « totalement » l’idée que les Américains n’étaient jamais allés sur la Lune.

Ces deux exemples démontrent la puissance du paradigme.
Un paradigme est un mode de perception, une manière de voir les choses, un modèle cohérent qui repose sur notre propre fondement.
Dans un sens plus général, il désigne la façon dont nous voyons le monde, dont nous le percevons, le comprenons, l’interprétons.

Notre attitude et notre comportement ne sont que des conséquences de ces suppositions : notre vision du monde est à l’origine de notre façon de penser et d’agir.

Je me suis aperçu que la façon dont je voie le monde, même si pour moi elle est claire, d’autres le voient d’une manière tout aussi claire, mais différente de la mienne.

Notre point vu dépend de notre position :

Chaque fois que l’on considère notre point vu comme objectif, nous avons à la fois raison et tort.
Parce que nous ne voyons pas le monde tel qu’il est, mais en fonction de ce que nous sommes conditionnés à le percevoir.

Prenons l’exemple d’un ardent défends du veganismes, quand il élève sa voix pour prendre le parti de la cause animale, si quelqu’un le contredit, il pense tout de suite que son opposant manque de discernement (et je reste poli). Or, chacun voit le monde à sa manière, à travers les filtres de son vécu.

Car ce sont nos influences (école, famille, religion, amis, collègues, environnement social) qui ont contribué à laisser une trace et fabriquer le paradigme que tu défends. Un paradigme par définition n’est ni bon ni mauvais, il est simplement la source de notre comportement.

Comprenez-vous maintenant comment les paradigmes peuvent peser sur notre manière de percevoir les choses et de résoudre les problèmes ?

Au lieu de lutter contre tout ce qui va à l’encontre de nos principes,
de rejeter tout ce que nous ne comprenons pas,
d’être réfractaire à tout changement.

On peut choisir d’avoir l’esprit ouvert,
de comprendre qu’elles sont les paradigmes des autres (patron, collègue, subalterne, amis…)
pour mieux les comprendre
et aussi afin de les utiliser

Pour moi, par exemple :
Quand j’ai intégré, que travailler dur et plus longtemps que les autres, n’était pas la cause première de la réussite.

Non, la vérité est bien moins épuisante.
La vérité, c’est que la réussite en entreprise est plus une question, de réseau, de politique, de relationnel, de copinage, d’école et de chance que de travail.
S’il suffisait de travailler dur… beaucoup d’entre nous seraient riches.

Quand tu comprends ça…
Tu t’autorises à réussir.
Parce que tu permets à ton esprit de se libérer du poids du passé,
de s’ouvrir à un monde plus vaste,
d’intégrer de nouvelle perspective d’évolution.

Prendre l’habitude de rester ouvert à de nouveaux paradigmes,
accepter qu’un paradigme puisse évoluer dans le temps.
C’est cela qui à débloquer ma situation,
Qui m’à permet de construire une carrière à la hauteur de mes espoirs.

Alors, n’oublie pas;
Notre vision du monde induit notre comportement et nos actions.

Obtenez les dernières parutions dans votre boîte Email

Rejoignez 10 000 lecteurs quotidien