Apprenez à distinguer l’arbre, la forêt et le village derrière

détails, visibilité, vision global, vision globale,

Dans toute activité professionnelle, il arrive qu’on se laisse absorber par un détail qui capte notre attention et nous empêche de discerner un ensemble d’éléments dans sa vision globale. Ses détails ont tendance à accaparer tout notre temps, ce qui nous empêche de développer tout notre potentiel.

« Certaines personnes se noient dans les détails et n’arrivent plus à voir la forêt à cause de l’arbre qui la cache. J’arrive à voir l’arbre, la forêt et le petit village derrière. Qui plus est, j’ai un lance-flammes. » Simon Munnery.

Enlever les œillères qui couvrent vos yeux

Au début de ma carrière j’étais focalisé uniquement sur ce que j’avais à faire. Ce qui m’empêcher d’apprécier et de comprendre l’environnement professionnel dans lequel j’évoluer.

Disons que je me contenté de faire mon travail, ce qui en soi et une bonne chose. Mais ce que m’a appris ces premières années d’expérience, est que se contenté de faire le job, n’apporte pas plus de gratification, de reconnaissance, d’évolution ou de rémunération. Vous faite seulement ceux pourquoi on vous paye.

Quand nous laissons des détails obnubiler tout notre espace de travail. Nous passons à côté de ce que nous pourrions vivre, obtenir, créer.

Si vous avez un tant soit peu d’ambition, vous devez lever la tête, vous penché sur le coté pour voir la forêt qui se cache derrière l’arbre.

Ce contenté d’exécuter chaque jour les mêmes tâches, vous amènera à développer un environnement défavorable à votre progression et votre créativité.

Ce faisant, vous vous contentez de survivre, avec le risque de vous retrouver dans quelques années complètement dépassées par les nouvelles technologies et évolutions du marché.

Je m’explique, vous devez faire votre job, on ne reviendra pas dessus, c’est la priorité pour éviter le licenciement. Seulement, vous devez également voir, entendre et surveillez ce qui se passe autour de vous. Votre équipe votre service, votre environnement. Soyez attentif aux détails aussi bien qu’a son ensemble.

Décortiquer votre entreprise, les systèmes, les services, les interactions. J’ai d’ailleurs écrit un article spécifique à ce sujet ; comment obtenir des privilèges de la part de votre boss?

Vous devez comprendre les rouages de l’entreprise qui nous emploie

  • La chaine de commandement
  • Les services associés
  • Le rôle de son supérieur
  • La technologie
  • La politique

C’est la première phase, pour entrevoir et comprendre l’environnement qui nous entoure.

Un exemple frappant ; celui des salariés des usines automobiles, qui une fois licencié s’aperçoivent qu’ils non aucune compétence autre que celle qu’ils ont pratiquée pendant des années. Quand on sait que, l’activité majeure se résume à l’exécution d’un travail à la chaine, la reconversion n’est pas évidente.

Ensuite, vous devez avoir une bonne compréhension de la politique interne, mais également nationale, voire mondiale. Vous devez vous préoccuper de la législation applicable à votre secteur. Et être à l’écoute d’éventuel avancé technologique concernant votre industrie.

Vous devez tendre les oreilles, être attentif, être réceptif aux nouvelles idées, innovations et tendances. En clair, vous devez écouter, monsieur, le marché.

Un secteur qui n’a pas su comprendre son marché et bien celui de la musique, victime de la crise du marché du disque, elle à vue c’est marge s’éroder.

D’autre, plus attentif on comprit que l’avenir ce situé sur un nouveau moyen de consommation, comme la vente et l’écoute de musique en ligne. Apple, deezer pour ne site qu’eux, on vue leur chiffre d’affaires grimper en flèche avec l’avènement de ce nouveau mode de consommation.

Vous devez avoir une image globale des choses, afin de vous permettre de vous projeter dans l’avenir et fixer les buts que vous désirez atteindre. En décortiquant le système, en l’analysant et en le comprenant on est plus à même d’orienter sa carrière.

Il y a quelque année en utilisant ce système, je me suis rendu compte que j’allais droit vers un mur. Mes compétences à cette époque ne me permettez pas d’obtenir la rémunération et le poste que je souhaiter. Suite à cette introspection, j’orienter ma carrière professionnelle vers un poste à vocation commercial.

Ne vous limitez à ce que vous faites, ni même à ce que votre entreprise fait et encore moins à ce que votre secteur fait. Vous devez avoir la plus grande visibilité possible si vous voulez gravir les échelons

Pin It

Incoming search terms:

  • foret qui fait peur

1 Comment

  1. auto ecole

    Très bon article. Du courage à vous

    Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.