Motivation et bonheur à l’usage des managers

André Comte Sponville, bonheur, motivationAndré Comte Sponville, philosophe français nous dévoile dans cette vidéo enregistrée à l’occasion de la conférence européenne de référence sur les thématiques de transformation digitale des sociétés de l’USI, les secrets de la motivation et du bonheur au travail.

Conférence qui permet de comprendre ce qui permet de garder les meilleurs salariés et d’obtenir des clients fidèles.

Quelques points clés abordés pendant la conférence ;

Les salariés de votre entreprise ne travaillent pas par devoir ni par amour du travail, ni par amour de l’entreprise, ni par amour du patron, ni par amour de l’actionnaire ou du client. Ils travaillent pour être heureux.

Qu’est-ce qui fait courir vos collaborateurs, vos clients, vos actionnaires, vous-mêmes ? Le bonheur, nous courons tous après le bonheur.

Deux sortes de motivation :

  • La motivation OBJECTIVE ? L’ensemble des motifs d’une action
  • La motivation SUBJECTIVE, l’état psychologique qui est induit par des motifs au sens où l’on dit que tel individu est très motivé, tel autre très peu.

La motivation en philosophie se nomme le désir

« LE DESIRE ET L’UNIQUE FORCE MOTRICE. »

Aristote

« LE DESIR ET L’ESSENCE MEME DE L’HOMME. »

Spinoza

Pour définir le désir, deux théories philosophiques s’opposent : celle de Platon et de Spinoza

Le travail ne peut faire le bonheur que d’un chômeur, car il est plus facile d’avoir envie de bosser quand on est chômeur que lorsqu’on est salarié.

Qu’est-ce que c’est que l’ennui, ce n’est pas le bonheur, ce n’est pas le malheur, c’est l’absence du bonheur au lieu même de sa présence attendue.

Selon le philosophe Arthur Schopenhauer, toute notre vie oscille comme un pendule de droite à gauche, de la souffrance à l’ennui.

Et selon le philosophe allemand Alain, le seul métier où l’on ne s’ennuie jamais, c’est celui qu’on ne fait pas.

Le management et réussi quand les salariés qui ne travaillent pas par amour du travail aiment le travail qu’ils fonts.

Si les salariés qui travaillent dans votre service on le sentiment qu’il existe davantage et mieux que si ils travaillent dans une autre entreprise, là vous aurez une chance de garder les meilleurs.

S vos clients ont le sentiment que non seulement vous leur apportez quelque chose qui leur manque, mais que vous augmentez leur puissance d’exister et d’agir, que vous êtes pour eux cause de joie, bref qu’ils aiment les services que vous leur offrait, vous aurez davantage de chances de gardées les meilleurs clients.

Le bon manager ce n’est pas celui qui est aimé de ses collaborateurs, ça, c’est du management narcissique. On ne vous paye pas pour être aimé. Le bon manager c’est celui qui crée des conditions telles dans son service que ces collaborateurs aiment le travail qu’ils font.

Vous désirez en apprendre plus sur André Comte Sponville, je vous conseille les deux liens suivant :

Son site : www.andrecomtesponville

Page Wikipedia 

 

Pin It

4 Comments

  1. Pingback: Motivation et bonheur à l’usage de...

  2. Pingback: Comment développer une attitude propice à la réussite | Révolutionnez votre carrière

  3. rideau metallique

    Très intéressant merci pour l’explication

    Reply
  4. Pingback: Comment ne jamais arrêter d'évoluer |

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.