Comment développer une attitude propice à la réussite

Comment développer une attitude propice à la réussitePour réussir, il faut faire plus que travailler, il faut développer une attitude propice à la réussite. Comment ? En boostant ces qualités personnelles tous en apprenant de nouvelles compétences professionnelles, sans jamais craindre le changement.

Et si ce n’était pas une question de travail, mais d’apprentissage ? Si pour cela, il fallait davantage prendre soin de son attitude que de compétence ?

L’aptitude à apprendre : trait à l’attitude plus qu’à la compétence et à la capacité mentale. C’est le désir d’écouter, d’apprendre et de mettre en application ses connaissances. C’est la soif de découvrir et de grandir. 

Quel que soit votre talent – vous le développerez encore si vous gardez vivace votre soif d’apprendre.

Voici ce qu’il vous faut savoir pour tirer le meilleur de votre talent et demeurer propice à l’apprentissage

RIEN N’EST INTERESSANT SI VOUS N’ETES PAS INTERESSE 

Nous avons des journées de travail équivalentes. Comment se fait-il que certains accomplissent plus que les autres dans le même temps imparti ? La réponse est simple : ceux qui ont soif d’apprendre sont pleinement engagés dans leur travail. Ils sont capables d’enthousiasme, ils s’intéressent à la découverte, à la discussion, à la mise en pratique et au développement de soi. Il y a une corrélation certaine entre la passion et le potentiel.

Par contre, ceux qui font quelque chose par dépit, obligation, ou par conformisme rate souvent ceux que la vie a de meilleur à leur offrir. Ils finissent par être surmenés, surchargés, surinvestis et de plus en plus « dépassés ».

« Ne laissez jamais passer une journée sans admirer une œuvre d’art parfaite, sans écouter un grand morceau de musique et sans lire quelques pages d’un bon livre. » Goethe écrivain allemand

LES GENS QUI REUSSISSENT VOIENT L’APPRENTISAGE DIFFEREMENT 

Le journaliste américain Sydney J. Harris a écrit « Le gagnant sait qu’il a encore beaucoup à apprendre, même lorsqu’il est considéré comme une sommité dans son domaine. Le perdant souhaite être considéré comme un expert avant même d’en avoir appris suffisamment pour comprendre à quel point il en sait peu. »

Il faut une énorme force de caractère à une personne pour comprendre à quel point elle en sait peu. C’est le pouvoir magique des gens qui réussissent. Ils ont intégré dans leur développement que malgré tout ce qu’ils ont ; pouvoir, argent, réussite, reconnaissance, ils ont encore des choses à apprendre et à enseigner.

L’apprentissage est une étape essentielle pour obtenir des résultats extraordinaires. Et elle commence à paraitre à votre portée lorsque vous la concevez comme un chemin à suivre plutôt qu’une destination à atteindre.

J’estime l’apprentissage comme une façon de penser et d’être, en somme un parcours s’en limite de temps et de distance.

l’APPRENTISSAGE DOIT ETRE LE PROJET DE TOUTE UNE VIE 

L’apprentissage est une des rares activités qui n’est pas limitée par l’âge. Pourtant, trop de gens considèrent l’apprentissage comme un événement et non comme un processus. Pourquoi ? Parce que les gens voient l’éducation comme une étape de la vie et non comme un mode de vie.

Dans Passez à l’essentiel !: Comment réussir tout ce que vous entreprenez, Gary Keller explique les étapes de la maitrise pour obtenir des résultats extraordinaires : « L’apprentissage permanent nécessite une accumulation perpétuelle d’expérience et d’expertise. Voyez les choses ainsi : les ceintures blanches connaissent les mêmes mouvements de karaté que les ceintures noires. Simplement, les ceintures blanches ne les ont pas encore assez pratiqués pour les exécuter convenablement. Une ceinture noire est plus efficace, plus productive, parce qu’elle maitrise les fondamentaux qu’apprend une ceinture blanche. Et puisqu’il y a toujours un niveau supérieur, même le maitre a toujours quelque chose à apprendre. En d’autres termes, nous devenons maitres de ce qui est derrière nous et apprentis de ce qui est devant nous. Voilà pourquoi la maitrise est un parcours. »

En clair, suivre la voie de la maitrise pour obtenir des résultats extraordinaires revient à étudier et pratiquer sans condition de fin.

L’ORGEUIL EST LE PRINCIPAL ENNEMIE DE LAPTITUDE A APPRENDRE 

Les gens qui ont du succès dans leur vie sont constamment bercés par la même pensée démoniaque « j’ai réussi. J’ai réussi. J’ai réussi. » C’est leur façon à eux de se convaincre qu’ils possèdent les habilités et le talent nécessaire pour gagner et continuer à gagner.

John C. Maxwelle a écrit : « alors que l’envie est le péché mortel auquel succombe l’individu qui est aux prises avec un sentiment d’infériorité, le péché mortel qu’est l’orgueil vient d’un sentiment de supériorité. De l’orgueil naissent l’arrogance, une haute opinion de soi et une vision déformée de la réalité. Une telle attitude se traduit par la perte du désir d’apprendre et la réticence par apport aux changements personnels. Elle prive l’individu de son aptitude à apprendre. »

Cette croyance qui vous fait dire « j’ai réussi », si elle est positive dans la majorité des cas, devient un obstacle lorsqu’un changement de comportement, de compétence est nécessaire à votre évolution.

Le plus grand obstacle à l’apprentissage continuel, c’est nous même. Et notre façon de penser.

Je termine cet article sur une Citation de John Wooden célèbre entraineur de football américain

« C’est ce qu’on apprend après avoir tout appris qui compte »

Pin It

Incoming search terms:

  • les attitudes qui apporte le succes

3 Comments

  1. Pingback: Comment développer une attitude propice ...

  2. Pingback: Comment garder sa motivation personnelle au travail | Révolutionnez votre carrière

  3. Pingback: La peur du risque, entre peur et ferveur, entre plénitude et déconfiture |

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.