Comment sympathiser en moins de 2 minutes

Comment sympathiser en moins de 2 minutesComme beaucoup de gens vous essayez de nouez des relations ou du moins sympathiser avec des personnes qui vous apporteront, bonheur, motivation, travail, promotion et toute forme de partenariat gagnant.

Simplement, nous sommes nombreux à avoir du mal à nous ouvrir aux autres, à rompre la glace, c’est-à-dire échanger quelques mots avec une personne qu’on ne connait pas ou très peu. L’obstacle majeur reste le plus souvent la peur. La peur sous toutes ses formes et à des niveaux variés selon les personnes :

  • Peur de soi (« serai-je crédible ? Est-ce que je vais être ridicule ? »)
  • Peur des autres (« vont-ils être hostiles ? Vont-ils accepter de me parler ? »)
  • Peur de l’environnement (« le lieu et le timing sont-ils propices ? »)

Vous n’êtes pas tout seul. La plupart des gens comme vous sont dans le même cas.

Et quand on s’en rend compte, alors on se met à paniquer. Parce que tous les efforts qu’on fournit pour se trouver dans ce lieu… toute la sueur et tous les espoirs qu’on a mis dans cette rencontre… tout ça, ça ne vaut plus rien si on n’a pas la volonté d’entamer un début de conversation.

Alors on se met à chercher des infos sur les façons de communiquées avec les autres. On cherche à apprendre à mieux s’exprimer. On cherche des livres sur la communication. Et parfois, on s’inscrit à des formations sur le leadership ou le charisme.

Et souvent, c’est là que l’on renonce.

Parce que soit on réalise qu’il faudra beaucoup trop de temps pour développer son leadership… et on se décourage… soit on n’a pas un budget suffisant pour faire des formations…

Alors on se fait une raison. Et ont continuent à faire comme ont à toujours fait, en obtenant les mêmes résultats.

Et s’il existait une manière simple de communiqué avec des autres

Sans lire 50 livres ?

Sans devoirs, attendre des mois ou des années pour avoir des résultats ?

Sans acheter des formations ?

Vous pensez que la réponse et NON, que ça n’existe pas.

Et pourtant

On rencontre parfois des personnes qui nous étaient totalement inconnues une minute avant qui tout à coup on les apprécie. Certaines personnes semblent avoir un talent inné pour entrer en contact avec les autres, de façon chaleureuse et spontanée.

Certaines personnes qui croisent notre chemin nous font nous sentir bien, ils deviennent familiers, et du coup, nous les apprécions.

Cela arrive tout le temps.

Comment font ces gens-là ?

Est-ce dû au hasard ?

Est-ce qu’il y a des points communs entre ce qu’on fait ces personnes-là pour arriver à se faire apprécier ?

Et est-ce qu’on pourrait transformer ces points communs en une série de “recettes” simples, facile à appliquer ?

Le sens du contact, l’aisance relationnelle, la capacité à être à l’aise en société et l’aptitude à percevoir les signaux que vous envoient vos interlocuteurs, qui sont des signaux qui doivent vous permettre d’adapter votre comportement.

Apprendre à établir avec succès des relations est une compétence que nous pouvons tous acquérir.

Que vous voyiez quelqu’un pour la première fois ou pour la centième, la procédure pour entrer en contact est, dans la plupart des cas, est la suivante :

  • Ouverture
  • Regarder
  • Sourire
  • Parler
  • Synchroniser

1. L’ouverture

L’ouverture consiste à adopter un langage corporel positif. Aucune posture n’est mauvaise ou négative en soi. C’est la manière dont elle perçu et interprété qui la rend ainsi : certains gestes ont un impact néfaste, d’autres au contraire ont un impact positif.

Éviter les gestes bas (les bras le long du corps…), les gestes fermés (mains croisées, poings fermés…) les gestes imprécis, les gestes étriqués, les gestes involontaires ou saccadés ou encore les mains dans les poches…

Préférer des gestes hauts, plus les gestes sont hauts plus ils sont associés à l’idée de victoire et de réussite. Les gestes ouverts (bras ouverts, main ouverte…) les gestes précis, les gestes amples.

2. Regarder

Toute rencontre prend en compte le regard. Regarder l’autre dans les yeux est un instant de communication total. Soyez le premier à initier le contact par le regard. Le regard étant quelque chose de puissant, ou nos interlocuteurs lisent en nous dès que nos regards se croisent. Contrairement à ce qu’on peut penser le regard n’est pas une arme pour provoquer l’agressivité ou la soumission d’une personne, mais sert au contraire à transmettre l’envie de partage, de sympathie, et d’être ensemble.

À éviter, l’absence de regard, le regard vide, évité également de balayer du regard

Je sais que pour certaines personnes il est difficile de regarder quelqu’un dans les yeux, voici un petit exercice à faire chez soi :

Lorsque vous êtes devant votre poste de télévision, essayez de repérer la couleur des yeux d’un grand nombre de personnes. Puis recommencer, ainsi de suite, jusqu’à ce que cela devienne facile. Lendemain, faites de même avec tous ceux que vous rencontrez en les regardants droits dans yeux.

Cet exercice vous sera très utile pour acquérir l’aisance nécessaire lorsque vous aurez à rencontrer de nouvelle personne et vos supérieurs.

3. Sourire

Comme le regard, soyez le premier à sourire. Le sourire traduit votre assurance, votre honnêteté et vote enthousiasme. Il est un signal d’accessibilité, de bonheur et d’assurance.

4. Parler

N’attendez pas passivement dans votre coin, prenez l’initiative, entamez la conversation. Que ce soit un « bonjour ! », un « salut ! », ou un « bonsoir ! », saluez votre interlocuteur sur un ton naturel, si c’est la première rencontre présenter vous. (« Bonjour, je m’appelle Étienne. » Rester spontané, mais éviter toute familiarité, et les grossièretés. Quant au tutoiement, pas question de l’utiliser.

Deux règles à suivre pendant l’échange :

N’interrompez pas votre interlocuteur

Ne monopolisez pas la conversation

5. Synchroniser

La synchronisation revient à adapter son langage corporel et sa voix sur celui de votre interlocuteur. Ce faisant vous donnez l’impression que vous sortez du même moule, du même groupe de la même caste social. En clair ? on ne hurle pas dans une bibliothèque, on ne murmure pas dans un stade.

Être à l’aise en société et plus facile à certaine personne, mais si vous utiliser les cinq clés que sont l’Ouverture, le regard, le sourire, parler et la synchronisation vous n’aurez aucun mal à créer des liens avec des inconnus.

 



Pin It

Incoming search terms:

  • comment sympathiser avec les gens en discutant par sms
  • regarder quelqu\un

1 Comment

  1. Thibaut

    Merci pour ces conseils Benjamin. Sourire, avoir de l’énergie et être ouvert sont très importants.
    Il y a aussi l’idée de se dire que l’autre personne nous apprécie déjà (même avant de lui avoir parlée), cela nous rend plus confiant, plus enthousiaste, et plus sympa automatiquement !

    Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.