La différence entre gagner et réussir par John Wooden

Le succès est la tranquillité d’esprit qui est le résultat direct de l’autosatisfaction de savoir que vous avez fait de votre mieux pour devenir le meilleur, vous êtes capable de devenir. John Wooden

L’entraîneur John Wooden redéfinit la réussite et nous pousse à développer le meilleur de nous-mêmes. Dans cette étonnante intervention, il partage les conseils qu’il a donnés à ses joueurs de UCLA.

Qui est John Wooden ?

John Wooden, est considéré comme le plus grand entraîneur universitaire américain de basketball.  Avec notamment 10 titres entre 1964 et 1975 avec UCLA.

Un record de 620 victoires pour 147 défaites seulement en 27 ans. (soit environ 80% de victoires). 10 titres de champion NCAA dont 7 consécutifs de 1966 à 1973 , sachant que UCLA en a gagné 11 dans toute son histoire, et que cela constitue le record de la NCAA.

Il fut le premier à être entré au Hall of Fame en tant que joueur (1961) et entraîneur (1973).

Nommé coach de l’année à 6 reprises.

Récompensé du titre de « Sportif de l’année » par Sports Illustrated en 1972.

Il reçoit la « Presidential Medal of Freedom » l’une des plus hautes distinctions américaines- des mains de G.W Bush en 2003.

Sans oublier que la plus prestigieuse récompense du basket universitaire, est depuis 1977, le « John R. Wooden Award »

Une philosophie de vie

John Wooden n’était pas qu’un simple coach, en effet, son enseignement dépassait le cadre du terrain. Il était attaché à enseigner à ses joueurs, des principes et des valeurs autant qu’il s’est attaché à leur apprendre le basket.

C’était un homme avec une philosophie de vie, qu’il décrit dans sa pyramide du succès. Mais ses paroles et pratiques sur ce qu’il faut pour gagner ne s’appliquent pas seulement à la cour de basket-ball, elles s’appliquent à tous les domaines de la vie – en particulier le management.

Aussi, je vous propose, à travers une vidéo et un condensé écrit de sa philosophie de vie, de partager sa vision de la réussite.

Ce que vous êtes en tant que personne est bien plus important que ce que vous êtes en tant que joueur de basket. John Wooden

Élément essentiel de sa philosophie de vie

  • Nous ne sommes pas tous égaux en ce qui concerne l’intelligence et le physique
  • On ne devait jamais essayer d’être meilleur que quelqu’un d’autre
  • Toujours apprendre des autres.
  •  Ne jamais cesser d’essayer d’être le meilleur que l’on puisse être – ça, c’est sous notre contrôle.
  • Si l’on devient trop absorbé et impliqué et préoccupé par les choses sur lesquelles on n’a pas de contrôle, cela va indéniablement défavorablement affecter les choses sur lesquelles on a du contrôle.
  • La paix de l’esprit est atteinte uniquement à travers la satisfaction de savoir que l’on a fait l’effort de faire du mieux que l’on pouvait.
  • Votre réputation est comment vous êtes perçus ; votre caractère est ce que vous êtes vraiment.
  • Quel que soit ce que vous faites, vous devez être patients. Vous devez avoir de la patience pour tout.
  • Les trophées brillants sur nos étagères ne peuvent jamais nous faire gagner le match de demain.
  • Continuer quand d’autres abandonnent.
  • Perdre, sans avoir peur de tomber
  • Ne pas pleurnicher. Ne pas se plaindre. Ne pas chercher d’excuses. Simplement, allez-y, et quoi que vous fassiez, faites-le au mieux de vos capacités.
  • Le voyage est mieux que la fin. Quelquefois quand vous arrivez au but, vous êtes presque déçus. Mais c’est le chemin pour y arriver qui est amusant.

Trois règles

  • Ne jamais être en retard
  • Pas un seul mot d’insulte
  • Ne jamais critiquer un collègue

Le succès n’est jamais définitif, l’échec n’est jamais fatal. C’est le courage qui compte. John Wooden

Cette philosophie peut être transportée dans le monde des affaires. Car, le management doit être vu comme un prolongement de soi et une manière de faire ce dépassé ses collaborateurs et non comme une méthode pour faire travailler les gens.

Pin It

Incoming search terms:

  • john wooden
  • John Wooden citations français

2 Comments

  1. Pingback: Comment combattre l’aversion pour la perte | Révolutionnez votre carrière

  2. Pingback: Ma philosophie d’enseignement – Linda A. Morales

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.