Apprenez à vos collaborateurs à vous apporter des solutions, pas des problèmes

solutions 300x225 Apprenez à vos collaborateurs à vous apporter des solutions, pas des problèmesAujourd’hui dans notre économie, vous devez avoir des collaborateurs qui vous apportent des solutions. Toute la question est de savoir comment amener vos collaborateurs, à trouver des solutions plutôt que des problèmes ? Comment orienter l’attention sur la recherche de solutions, au détriment de l’analyse du problème. ? Comment empêcher son équipe de se plaindre de problèmes et de sombrer dans une dynamique négative.

Les meilleures façons d’y arriver et d’employer une technique très simple : lorsqu’ils vous font part d’un problème. Insistez pour qu’ils vous proposent une solution.

Apportez-moi des solutions, pas des problèmes. Margareth Thatcher

Orientation problème ou orientation solutions ?

En tant manager on est souvent assailli de problème de toute part, a longueur de temps par nos collaborateurs. En s’efforçant de résoudre tous les difficultés que rencontre un salarié on l’empêche d’évoluer.

Chaque fois que le manager donne la solution, sans avoir impliqué le salarié concerné dans la résolution du problème, sans s’en rendre compte il détruit toute forme d’esprit d’initiative et de confiance en soi.

Il faut encourager les salariés à résoudre les problèmes plutôt qu’il se contente d’attendre la solution de la part de leur supérieur hiérarchique.

Comment inciter ses collaborateurs à chercher et à trouver des solutions à leurs problèmes ?

En posant les bonnes questions. Des questions qui permettent de voir le problème sous un nouvel angle, de réfléchir, de mettre à profit les compétences, les talents et l’expérience.

Des questions qui agissent sur l’imagination pour trouver une solution au problème.

En leur demandant d’apporter une solution et en leur posant les bonnes questions, vous leur permettez de prendre le temps de réfléchir, de s’impliquer, de développer leur esprit analytique et a clarifié le problème.

Cela permet d’avoir une perspective qui n’est plus centrée sur quelque chose d’impossible, de maintenir une autonomie dans le poste et d’avoir la sensation de ne pas dépendre uniquement du jugement de son chef.

Voici un exemple de question type :

  • Que voyez-vous comme solutions ?
  • Que proposez-vous ?
  • Que faut-il faire d’après vous ?
  • Qu’aimeriez-vous que je fasse ? »
  • Que pensez-vous que nous devrions faire ?

Voici quelque réflexion à voir :

  • Quel résultat souhaite-t-on atteindre (au-delà du problème décrit) ?
  • Comment cette personne s’enferme-t-elle dans le problème ?
  • Où cette personne regarde-t-elle…et surtout où ne regarde-t-elle pas ?

Un véritable état d’esprit

On doit promouvoir une autre manière de penser. Il faut développer une culture ou le fait de signaler des problèmes, et de réfléchir à une solution et permis, même si la ou les solutions ne seront finalement pas retenues. C’est avant tout la démarche qui est importante.

Identification d’un problème, réflexion à différentes solutions, propositions de solutions

Avantage pour l’entreprise

  • Valorisation du collaborateur
  • Implication dans la résolution de problèmes
  • Meilleure compréhension de son travail
  • en constante adaptation à différent problème
  • n’est plus statique à une tache unique
  • développement de l’esprit d’analyse

Ce type de processus doit engendrer le raisonnement suivant :

« Nous avons un problème, nous avons pensé à cette solution, qu’en pensez-vous ? »

Le but de cette démarche et de permettre de découvrir et de faire éclore les forces et qualités sur lesquelles les collaborateurs vont pouvoir s’appuyer pour trouver des solutions au problème.

Encouragé les employés à soulever les problèmes lorsqu’ils surviennent

Vos collaborateurs ne doivent pas penser qu’ils peuvent vous parler uniquement des problèmes qu’ils peuvent résoudre, vous perdez d’excellentes opportunités d’améliorer votre organisation et vous découragerez vos collaborateurs.

Le leitmotiv doit dire : « Allez, vous êtes intelligents, vous êtes capables de régler les problèmes et je vous fais confiance ».

Nous savons pertinemment que la complexité de certains problèmes dépasse la compétence d’un seul individu. Mais j’insiste pour qu’ils réfléchissent à des solutions, qu’elle soit bonne ou mauvaise.

Conclusion

L’identification de problèmes peut être une affaire individuelle, mais la recherche de solutions efficaces, surtout quand le problème est complexe, doit souvent se faire en équipe.

Bien entendu, le manager aura en dernier lieu le choix d’appliquer ou non la solution. Cela reste de sa responsabilité d’appliquer cette solution plutôt qu’une autre.

Au-delà de la proposition de solution, ce qui reste important c’est le processus qui en découle.

Le fait de se concentrer sur les solutions et non sur les problèmes permet de s’intéresser à ce qui fonctionne bien plutôt qu’à ce qui ne fonctionne pas. L’orientation solutions, crée une aspiration vers l’avant, qui met en mouvement !

L’orientation solutions est une pratique qui vise délibérément à orienter l’attention sur la recherche de solutions, au détriment de l’analyse du problème.

Le bon manager considère que les problèmes constituent des opportunités de progression.


Incoming search terms:

4 commentaires

  1. Ping : Apprenez à vos collaborateurs à vous apporter des solutions, pas des problèmes
  2. natacha

    Salut
    A un moment donné, j’ai faillit rentrer dans l’armée. Ce que je trouvais super, c’est qu’ils étaient efficaces dans l’armée. En lisant ton article, ça m’a fait penser à ca.
    Euhhhh, c’est pas de l’ironie !

  3. Ping : Apprenez à vos collaborateurs à vous apporter des solutions, pas des problèmes | MANEGERE, le blog
  4. Ping : Panne d'inspiration : Allez lire des articles sur d'autres sites ! » Parcours-Performance

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>