Comment développer vos relations sociales et accroître votre influence relationnelle

Bien souvent, l’erreur que l’on commet dans notre communication relationnelle, c’est de vouloir montrer notre intelligence, notre supériorité intellectuelle.

  • On monopolise la parole,
  • On ne laisse pas son interlocuteur finir ses phrases,
  • On a toujours une bien meilleure histoire ou expérience que les autres à partager.

Chacun ressent le besoin de se valoriser aux yeux de ceux qui l’entourent, inconnu, collègues, amis, parents. Cela nous renvoie le reflet de notre propre existence. On a envie de montrer aux autres ce que l’on est capable de faire. Cela n’a rien d’anormal ni de malsain.

Cependant, si vous souhaitez développer vos relations, agir pour montrer la valeur que l’on estime qu’on devrait nous reconnaître, cela s’appelle de la vanité. Cet état d’esprit, malheureusement, n’est pas approprié au bon développement des relations humaines.

Nicolas Boothman affirme, “lors d’une rencontre, il ne suffit pas de capter l’attention de votre interlocuteur. Il faut également faire durer la rencontre afin de faire passer un message. La sympathie qui émane de vous vous servira à attirer l’attention, mais vous garderez cette dernière grâce à la qualité des rapports que vous aurez établis. Grosso modo, trois éléments entrent en jeu : votre présence, c’est-à-dire votre apparence et la manière dont vous bougez ; votre attitude, ce que vous dites, la manière dont vous vous exprimez et l’intérêt de vos propos ; l’intérêt que vous suscitez vis-à-vis d’autrui.

D’une manière générale, notre état d’esprit doit être dégagé de tout besoin de vouloir éblouir.

Voici les 6 comportements fondamentaux à connaître pour bâtir de solides relations humaines.

Ayez une attitude d’ouverture, parler le langage du corps

Votre attitude corporelle, vos gestes, votre visage ou vos mains peuvent vous servir ou vous trahir. En effet, établir une attitude d’ouverture passe avant tout par le langage du corps.

Notre langage corporel, c’est-à-dire notre posture, nos expressions et nos gestes influencent à 50 % le jugement des autres. Cela dit, aucun geste n’est mauvais ou négatif en soi, c’est la manière dont il est perçu et interprété qui le rend ainsi.

Debout ou assit, bras croisé sur la poitrine ou le long du corps, notre posture en dit long sur nous. (Sur notre état psychologique du moment) L’image que nous projetons est le reflet logique et de ce qui se passe à l’intérieur de nous.

Notre corps manifeste extérieurement ce qui se passe à l’intérieur de nous, vous ne pouvez pas dégager une attitude d’ouverture, si vous ressentez tout le contraire.

Notre corps ne sait pas mentir. Sans qu’on en ait vraiment conscience, il transmet nos pensées et nos sentiments aux autres.

Si vous n’avez pas envie d’être là : cela se verra. Si vous êtes angoissé: cela se verra. Si vous êtes mal à l’aise: cela se verra aussi.

En résumé ; le langage corporel se résume à deux grandes catégories : ouverture et fermeture. On dit qu’un langage corporel ouvert expose le coeur tandis qu’un langage corporel fermé le défend et le protège.

Mon conseil pour établir une attitude d’ouverture :

Votre posture doit être droite, symétrique, les deux pieds légèrement écartés et bien campés sur le sol. Si vous êtes assis, donner la même impression d’équilibre et de stabilité.

Soulignez ce qui est positif chez les autres, encouragez

Pensez aux personnes que vous n’aimez pas croiser : ce sont probablement des gens qui trouvent toujours à se plaindre, à critiquer, à chercher des histoires.

Sans même sans rendre compte, nous truffons généralement nos phrases de mots négatifs.

Pour être franc, je ne supporte plus les gens négatifs, les pessimistes, les grincheux… D’où une envie souvent irrésistible de les sermonner. (Mais pourquoi perdre son temps ?)

Personne n’a envie de fréquenter un individu lunatique, ou pessimiste.

Franchement qui a envie de passer un déjeuner, une soirée ou une rencontre avec quelqu’un qui voit tout en noir ? Pas moi en tout cas.

Je n’ai pas besoin de discuter avec quelqu’un qui renforce mes doutes et mes croyances négatives. Ce n’est pas comme ça que l’on développe des relations.

C’est ainsi qu’au lieu de mettre en avant tout ce qu’il est possible de faire, nous mettons en valeur ce qui est négatif.

Regarder les gens que vous fréquenté, les clients que vous adorez, vous allez vite vous rendre compte qu’ils ont tout un lien en commun.

Lequel ? Aucun d’entre eux ne nous rappelle que nous allons mourir demain, que nous n’avons aucun talent, que nous avons pollué notre planète, ou que dans 20 ans il n’y aura plus d’eau sur terre.

Non, bien au contraire. Eux, ils saisissent les occasions de souligner nos qualités et nos points forts. Parce qu’ils savent une chose essentielle sur le plan relationnel ; nous obtenons des autres ce que nous renforçons chez eux.

Deux dimensions positives à souligner : – les traits de caractère, talents, points forts, etc… de la personne. Ce qui a trait à ce qu’elle est. – ce qu’elle fait bien. Les comportements qui vont dans la bonne direction, les bons résultats qu’elle obtient, etc…

Pourquoi ? Parce l’être humain et à la recherche constante de bénéfices et de situations agréables et qu’une vision enthousiaste du monde est ce que nous aimerions tous avoir.

Analysez vos propres conversations, en vous demandant pour chacune d’elles si le “négatif” l’emporte sur le “positif”.

Alors, vous aussi, dès maintenant, focalisez-vous sur toutes les choses positives.

Manifestez un (réel) intérêt pour les autres (leurs histoires)

 

« LE MONDE EST UNE ILLUSION. L’ART EST DE PRÉSENTER L’ILLUSION AU MONDE. »

─ Paul Virilio ─

Pourquoi aimons-nous les acteurs et pourquoi nous laissons-nous prendre à leurs jeux alors qu’ils ne font que lire des textes écrits par d’autres ? Parce qu’ils sont crédibles. Ils sont convaincants.

Il est coutume de dire ; pour que les autres s’intéressent à nous, nous devons avant tout nous intéresser à eux. C’est entièrement vrai, vous gagnerez certainement la sympathie de l’autre. Mais souvent, les gourous du développement personnel ajoutent le mot “sincèrement.”

C’est-à-dire : “nous devons avant tout nous intéresser à eux sincèrement.”

Je suis en contradiction avec ces propos. Nos interlocuteurs et leurs conversations, ou leurs histoires ne sont pas forcément très passionnantes.

Je me vois mal leur dire que ce soit dans un cadre professionnel ou même personnel “ tu me fais chier avec ton histoire” ou “la conversation que nous avons ensemble m’ennuie, je me casse, allez a plus…” c’est impensable.

Les jeux d’acteur et justement fait pour prendre le relais, créant ainsi l’illusion relationnelle pour parvenir à persuader et convaincre de votre empathie envers votre interlocuteur.

L’important n’est pas le jeu que vous proposez, mais la manière dont vous le proposez. 

Comportez-vous comme un acteur laissez les autres pensez que leurs histoires vous intéressent, joué le jeu ou plutôt leur jeu.

Écoutez attentivement et activement

 

« PARLER EST UN BESOIN, ÉCOUTER EST UN ART. »

─ Johann Wolfgang Von Goethe ─

L’écoute est essentielle dans toute communication, elle devrait être au centre de toutes nos préoccupations. Une bonne écoute nécessite de laisser son ego au vestiaire, et d’avoir une certaine humilité.

Écouter, c’est accepter de laisser sa place de maître, un temps donné, pour devenir l’élève. C’est ce qui est compliqué dans cette démarche, mettre de côté ses propres idées et ses convictions afin de libérer la parole de l’autre.

Ne pas confondre, écouter et entendre, comme le dit Denis Migeon “Entendre ne nécessite aucune démarche particulière, car, à moins d’être sourd, on entend de gré ou de force.”

Et pour être réellement actif, l’écoute doit être articulée : de reformulation et de questionnement ouvert.

Par exemple : “si je vous ai bien compris…” suivie de “comment vous y êtes-vous pris pour réussir cela…”

Ce type de conversation favorise la découverte de l’autre. L’essence de toute conversation réside par conséquent dans les questions.

L’idée est de faire parler l’autre, d’identifier ses centres d’intérêt et de se synchroniser par rapport à eux. Il nous faut trouver des points communs afin de poser les fondations d’une relation.

Donner votre sourire. Exprimer de la gaieté dans votre attitude générale.

Souriez-vous êtes filmé ! Le sourire en dit long sur votre humeur et votre état émotionnel. Même au téléphone, il s’entend, car il modifie positivement le ton de la voix.

En d’autres termes, le sourire s’entend, que votre interlocuteur vous voie ou pas.

Voici mon secret pour le sourire :

Un grand sourire est un atout, mais seulement s’il se dessine un peu moins vite, parce que ça donne plus de crédibilité.

J’applique cette technique depuis des années, cela donne quelque chose de profond, de plus sincère.

« SI VOUS VOULEZ QUE LA VIE VOUS SOURIE, APPORTEZ-LUI D’ABORD VOTRE BONNE HUMEUR. »

─ Spinoza ─

Ne blessez jamais quelqu’un dans son amour propre.

Il s’agit ici de maîtriser son ego à vouloir à tout prix émettre des jugements et des critiques. À partir du moment où vous estimez que vous pouvez ou devez nouer une relation avec une personne, ne la jugez plus.

Si la personne vous déplaît, alors ne la fréquentez pas. Mais ne porter aucun jugement sur cette personne. Cela finira tôt ou tard par se retourner contre vous.

Avec l’expérience, si on me parle de quelqu’un que je n’apprécie” pas, je me tais. Ce qui, d’une certaine manière, veut quand même tout dire.

Comme je l’ai dit plutôt, laissez la vanité à ceux qui en ont besoin. Rappelez-vous dans une situation de jugement, que les grands personnages sont toujours au-dessus de la vanité, pensez à Gandhi, ou à l’Abbé Pierre.

Gardez votre ressentiment pour vous, les critiques et les jugements ne représentent pas le fondement des relations humaines. Ce sont plutôt ceux qui les brisent.

Pour cela, ne portez jamais de jugement sur les autres, éviter toute critique.

 

Vous connaissez maintenant les 6 principaux ingrédients d’une stratégie de communication relationnelle d’une puissance redoutable. Influencer les gens est un art, pas une astuce.

Mettez-les à profit et vous aurez plus de relations que vous en rêvez.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.