4 compétences relationnelles à adopter pour comprendre les autres

4-competences-relationnellesLes autres ; amies, frères, sœurs, parents, collaborateurs, chefs ou encore patrons, sont omniprésents dans nos vies. En tant qu’animal social, nous avons autant besoin d’eux, qu’eux ont besoin de nous. Cependant parfois nous avons du mal à cerner leur personnalité ou leurs agissements.

Ces quatre compétences relationnelles vont vous aider a percer le secret de leur personnalité, et comprendre pourquoi ils agissent ainsi.

N’essayez pas de changer l’autre

Il est assez difficile d’arriver à évoluer vers une meilleure version de nous -même, alors vouloir changer quelqu’un reste un acte très ardu à accomplir.

La seule personne que l’on peut changer réellement c’est nous même.

S’efforcer de changer les autres, c’est comme demander subitement à quelqu’un d’arrêter de fumer. Si cette personne ne souhaite pas arrêter sa consommation de tabac, peu importe le nombre de fois où vous lui direz, peu importe, le risque de cancer des poumons, peu importe,  le danger pour sa santé, elle ne suivra pas vos conseils.

Vous ne pouvez pas motiver une personne à partir de vous-même, mais seulement à partir d’elles-mêmes. Chaque personne est motivée, mais pour des raisons qui lui sont propres et ne sont pas forcément les vôtres.

Comprenez plutôt en quoi leurs styles diffèrent du vôtre. Pour cela, vous devez percer à jour leurs traits de comportement. Par exemple, est-ce une personne extravertie ou introvertie ? Est-ce un sensitif ou un intuitif ?

Pour cela, aidez-vous du test MBTI (Myers-Briggs Type Indicator).

C’est un modèle qui ne juge pas, qui ne classe pas, qui décrit la personnalité de façon dynamique et détaillée, avec un langage simple permettant de donner un nom à des phénomènes insaisissables. Il permet de comprendre les différences afin d’en tirer parti, et donc d’accepter l’autre, non plus « malgré » mais « pour » ses différences.

Ce teste ne sert pas à comparer deux personnes, mais à obtenir une description concrète et exacte de qui vous êtes et de la raison pour laquelle vous faites les choses de la façon dont vous les faites.

Chacun d’entre nous est diffèrent, certain son intuitif avec des idées plein la tête, d’autres sont des sensitifs efficace dans les détails, encore visionnaires…

C’est la compréhension de la personnalité de l’autre qui va favoriser une puissante influence. Traitez les autres, non pas comme vous aimez être traité, mais comme ils sont besoin d’être traités.

Les gens agissent à des fins personnelles et non pour les vôtres

Dans son livre intitulé Comment se faire des amis et influencer les autres, Dale Carnegie parle du fait que les gens agissent à des fins personnelles et non pour les nôtres. S’ils font quelque chose, c’est parce qu’ils en tireront un avantage.

Carnegie avait raison : les gens agissent à des fins personnelles même si c’est tout simplement pour se sentir mieux.

Soyons lucides : les gens ne sont pas très préoccupés par votre bien-être. Ce n’est pas qu’ils s’en foutent, simplement ils sont centrés sur eux-mêmes.

Tout personne et gouverné par des intérêts personnels. Les patrons, par exemple, vous gardent par besoin, et non par affection. Le jour où ils trouveront quelqu’un plus jeune, moins couteux, ils vous remplaceront.

Selon César Borgia, seigneur italien de la Renaissance les hommes sont des êtres politiques qui ne cessent de conspirer pour défendre leurs intérêts personnels.

C’était vrai au 14e siècle, cela est toujours de nos jours.

SOUVENEZ-VOUS QUE LES GENS A QUI VOUS PARLEZ S’INTERESSENT CENT FOIS PLUS A EUX-MEMES, A LEURS DESIRS ET A LEURS PROBLEMES QU’ A VOUS ET VOS PROBLEMES

Celeste Ng

Rappeler vous qu’en prenant les gens tels qu’ils sont et non tels que vous croyez qu’il devrait être, vous apprécierez avec plus de finesse leurs motivations.

Tout ce que vous avez à faire est de vous intéresser à eux. Parlez donc aux gens d’eux-mêmes. Menez la conversation, en veillant à ce qu’elle reste sur eux de manière à ce qu’ils croient la mener.

En général, les gens veulent être plus heureux que tristes, il faut donc parler de choses positives plutôt que de choses négatives.

Discuté avec les gens et découvrez ce qui compte le plus pour chacun d’eux. Qu’elles sont leurs valeurs les plus importantes. Il est plus important d’avoir son amitié que d’avoir raison.

Soyez attentif

Il est vrai que nous disposons de peu de temps pour tisser de véritables relations, personnelle ou professionnelle. D’autant plus qu’il est long de bâtir des liens personnels solides. Les tests de personnalité sont une bonne chose pour découvrir rapidement les traits de personnalité d’une personne, mais rien de vaut l’attention pour en cerné l’essence.

Être attentif à l’autre à leur attente permet d’intégrer son cercle personnel, et ainsi avoir un pouvoir d’influence sur celui-ci.

Être attentif à l’autre consiste à :

Comprendre ce que ressent l’autre au lieu de considérer ses propres intérêts,

Être attentif à ces sentiments, ces émotions.

Être attentif aux évènements de sa vie.

Comprendre l’autre c’est être concentré sur lui

Se mettre à la place de ‘l’autre

Éviter de comparer ce qu’il vit

Ne pas interférer avec vos sentiments ou vos pensées

Pour cela, prêtez attention lorsqu’il ou elle parle. Posez des questions et écoutez les réponses.

Comprenez les gens sur leurs actes et non leurs paroles

L’acuité à comprendre les gens à leurs actes plutôt que leurs paroles vous rend férocement réalistes à leur encontre.

Comme le dit si bien dit Robert Greene «  tout le monde se bat pour vaincre, comprenez que tout le monde recherche le pouvoir et que, pour le conquérir, il nous arrive à tous quand l’occasion se présente d’être manipulateur, voir trompeurs. C’est dans la nature de l’homme et il n’y a pas de honte à cela»

Les gens sont en général cachotiers. Vous n’êtes jamais tout à fait sûr de leurs intentions. Il y a souvent une divergence entre leurs comportements et leur dire. Tout cela crée une certaine confusion.

Vous devez apprendre à observer ceux qui vous entourent. Pour cela, il vous faut affuter vos perceptions dans le cadre de relations interpersonnelles.

Qu’est-ce que cherche cette personne qui se montre trop vite amicale, pourquoi cette personne vous flatte si généreusement. Tout comportement insolite ou excessif doit avertir vos signaux d’alerte.

Accordez davantage d’attention aux détails, aux petites choses de tous les jours qui en disent long sur les intentions de vos interlocuteurs.

Apprenez à analyser objectivement leur décision, elles sont souvent révélatrices d’un trait de comportement.

Observer les actions des autres, doit se faire sans jugement émotionnel. Il ne faut pas brouiller votre perception par le prisme de nos émotions. Ce qui compte c’est un regard objectif et neutre.

ressources :

Le livre Comment se faire des amis 

Le livre Yes! Devenez un As du management



Pin It

3 Commentaires

  1. Pingback: 4 compétences relationnelles à ad...

  2. Hypno180

    Il est super honnête ton article et je partage entièrement ton avis. Hélas on ne vit pas dans un monde parfait et les gens se préoccupent davantage de leurs problèmes que de la vie des autres. Plus tu t’intéresses aux autres et plus ils aiment et t’aiment pour cela. Après pour voir si les gens sont importants dans ma vie, je regarde si ils sont présents dans les moments difficiles, dans ces moments où j’ai envie qu’une main se tende vers moi. Au plaisir

    Répondre
  3. voiture a vendre

    Je vous remercie pour ce site, c’est hyper intéressant

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge