4 clés pour briser les chaines de l’endoctrinement

L’entreprise évolue dans un environnement en perpétuel mouvement, dans lequel elle s’adapte ou elle agonise.

Pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés, elle s’appuie sur l’implication et l’adaptation de ses équipes face au marché. Par conséquent, ses aouts se trouvent dans la gestion humaine et la maitrise de l’intelligence émotionnelle. Pour faire simple elle a besoin de manipuler notre esprit critique pour mieux nous contrôler.

Lentement, inconsciemment on se laisse envouter par des paroles de velours dénué de tous sens moraux. Ils nous semblent normaux les appels de l’entreprise à la solidarité, à la cohésion, aux sentiments d’appartenance et aux émotions pour justifier la contribution dite volontaire des salariés. Baisse des salaires, surpressions des RTT, chômage partiel, augmentation de la charge de travail, licenciement, tout cela, afin de maintenir le navire à flot et de protéger l’emploi.

L’objet de cet article n’est pas de faire un procès de l’économie française. Mais d’évaluer les pistes permettant de déjouer l’envoutement des entreprises. Examinons d’abord, comment ils procèdent

Le gourou

Les gourous qui mettent en place la politique d’entreprise sont les mangers, ce sont eux qui prêchent la bonne parole. Ce sont les maitres à penser qui conditionnent les adeptes. Pour cela ils ont une arme de destruction massive : l’endoctrinement.

« L’endoctrinement est une forme de manipulation mentale qui consiste à réduire l’esprit critique de celui dont on veut modifier ou influencé la pensée. En principe, il s’agit de tout faire pour convaincre quelqu’un d’adhérer à ses idées. »

Pour cela, dès votre premier jour de travail, ils mettent en place un système d’endoctrinement. Qui se traduit par la découverte et l’assimilation des valeurs de l’entreprise. Plus exactement, découverte de l’histoire de l’entreprise, ses fondements, sa philosophie, ce qu’ils ont accompli, ou ils veulent aller, et la place que vous occuper dans ce tableau.

Ils vous expliquent qu’actuellement vous êtes un maillon de la chaine, mais que vous êtes voué à un grand avenir. Pour cela vous devez respecter un certain nombre de règles, de personne et être patient.

À force de nous répéter, la nécessiter de licencier, supprimer, sacrifier des emplois, nous finissons par croire que c’est un mal nécessaire. Et que le jeu vaut bien quelque dommage collatéral. On est surtout content que cela touche le collègue, même si on est triste pour lui.

Les adeptes

Nous sommes les partisans aveugles de la doctrine de notre entreprise, nous avons tendance, à perdre notre faculté à entreprendre. Nous avons pour habitue qu’on nous dise quoi faire, comment le faire, avec qui le faire et de quelle manière le faire.

Au fil des ans, vous aurez pris l’habitude, d’être dirigé, orienté, manipulé… de telles manières, que vous serez dépendant de votre supérieur hiérarchique. Ce qui aura pour conséquence de nous faire perdre notre faculté d’initiative et génèrent un appauvrissement de notre créativité et innovation personnelle.

L’endoctrinement par la servitude aura brisé votre esprit critique. Les moyens de pression psychologique tels que la peur, l’espoir ou encore la culpabilité aura eu raison de votre passion. Et c’est la mort dans l’âme que vous résignerez à attendre dans votre coin qu’on veuille bien vous accorder une promotion ou une augmentation.

À ce stade on peut parler de lobotomie, incapable de penser et d’agir sans demander la permission à son maitre. Vous êtes enfermé dans un rôle où il vous est difficile de rebondir en cas de perte d’emploi.

Une piste de réflexion

Ayant subi ce genre conditionnent, par le passé. J’ai développé un antivirus me permettant de préserver mon esprit critique et de rebondir en cas de licenciement.

La formation

Je continue à me former personnellement dans une perspective de développement de mes compétences. Notamment en vente, marketing, finance, leadership, communication… je participe également à différents séminaires sur le même thème.

Je parle de compétences qui peuvent vous servir dans n’importe quel travail. Il ne s’agit pas de suivre une formation en spécialisation de serrage de vis, ou des formations imposées par votre entreprise.

La culture

Je lis énormément de livre sur les affaires, d’où une compréhension plus précise des tenants et aboutissant du business dans lequel j’évolue.

Lissé, cultivez-vous apprenez les grands noms de l’art contemporain, les musiciens célèbres, les peintres renommées, lisez également les biographies des gens célèbres, découvrez comment ils sont devenu riches.

Les personnes de pouvoir aiment être entourés de gens cultivez, cela vous aidera à vous intégrer dans un milieu huppé où vous n’avez pas l’habitude de progresser.

L’information

Ne pas prendre pour argent comptant tout ce qu’on vous raconte même si c’est votre chef. Cherché auprès d’autres personnes la véracité de cette information.

L’information et le nerf de la guerre, celui qui détient l’information détient le pouvoir. Un adage qui n’est plus à confirmer.

Le réseau

Votre réseau est un votre plus grand actif professionnel. Les relations personnelles et professionnelles que nous avons construites nous fournissent les meilleures opportunités pour trouver un emploi et pour rebondir après un licenciement.

En résumé

Le sens critique nous évite de tomber dans les pièges de l’endoctrinement. Pour le préserver et le développer, je vous conseille de travailler sur ses quatre points que son, la formation, la culture, l’information et le réseau.

Il vous évitera de vous laisser enferme dans le rôle du simple salarié, qui une fois son emploi perdu n’a aucune possibilité de rebondir. Aucune situation n’est identique à une autre et chaque situation nécessite que l’on prenne du recul.


Pin It

Incoming search terms:

  • chaines brisées
  • briser les chaines
  • briser ses chaines
  • endoctrinement

1 Comment

  1. Pr Stéphane Feye

    Un des plus grands endoctrinement de notre époque est de faire croire que la suppression des études classiques gréco-latines n’a pas diminué le sens critique de la population.

    Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.