Vous vivez en fonction des attentes que vous avez envers vous-même

Vous vivez en fonction des attentes que vous avez envers vous-mêmeUne excellente règle à intégrer à notre cheminement vers l’efficacité relationnelle consiste à comprendre que nous vivons en fonction des attentes que nous avons envers nous-mêmes. Nos attentent guide toute nos décisions et, par conséquent, notre avenir. Ceux qui vivent selon leurs propres attentent peuvent prétendre à vivre une vie extraordinaire. On trouve des exemples de ces individus dans toute l’histoire de notre civilisation.

Avez-vous entendu, par exemple, le discourt de Steve Jobs à la remise des diplômes de Stanford en 2005 ? Avez-vous été aussi impressionné que moi par la façon dont il a transmis à ses étudiants sa passion pour vivre selon leur principe. Voici un extrait assez parlant :

« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas en vivant la vie de quelqu’un d’autre. Ne soyez pas piégés par le dogme – ce qui revient à vivre selon le résultat de la pensée d’autrui. Ne laissez pas le bruit de l’opinion des autres étouffer votre voix intérieure. Et le plus important, ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. Ils savent déjà ce que vous voulez vraiment devenir. Tout le reste est secondaire. »

Ce discourt a réussi à animer en moi l’envie de faire les choses à ma manière et de la façon dont je l’entends. L’exemple de son engagement m’a fait comprendre le pouvoir de nos valeurs en vers nous-mêmes. Non seulement il a réussi à faire germer en moi un sentiment de liberté, mais il m’a convaincu que je devais avancer dans la vie selon mes propres critères.

Ce discourt ma ouvert les yeux. Je me souviens qu’après l’avoir écouté. Je me suis dit qu’il avait absolument raison. Qu’il n’existait qu’une seulement manière de vivre une vie pleinement satisfaisante : je devais décider quelles était vraiment les valeurs auxquelles je tenais le plus dans ma vie et m’engager à vivre chaque jour selon ces principes.

Selon Anthony Robbins, si nous ne sommes pas conscients de ce qui importe le plus dans notre vie – ce que nous croyons vraiment – comment pouvons-nous espérer ressentir de l’estime de soi et avoir la capacité de prendre des décisions efficaces ?

Quant au début ma vie professionnelle je jonglais avec les petits boulots mal payés, je n’étais pas malheureux, j’étais insatisfait – frustré, car les emplois que j’occupais n’étaient pas en rapport avec mes valeurs profondes. De ce faite je n’apportais aucune valeur ajoutée à mon travail. Je ne m’impliquer pas et je ne pensais qu’a une seule chose, l’heure à laquelle j’allais quitter le travail pour rentrer chez moi.

Nous devons être conscients que la direction de notre vie dépend de la puissance de nos attentes. Et, l’outil qui permet de réguler ses attendes a trait à notre mode de pensée.

Par exemple, si vous avez pour ambition de gravir les échelons de votre entreprise. Vous devez avoir une attitude qui reflète une attente positive en vers votre réussite, pas simplement un vague espoir ou un simple désire. Vous devez vous y engager et avoir la certitude la plus absolue que vous ferez bientôt partie de la direction. Il ne doit pas y avoir de doute dans votre esprit, vous ne devez pas laisser place à la moindre incertitude qui pourrait saboter votre réussite.

Selon le Dr Joe Rubino, l’attente positive est le reflet d’une croyance que vous entretenez dans votre cœur et qui est ensuite transmise au cerveau. La conviction qu’un certain résultat est inévitablement devient le fondement de votre comportement. Les victoires n’arrivent pas toutes seules. Elles sont la manifestation d’une attente combinée à une grande quantité d’efforts, éliminant ainsi toute possibilité d’échec et se traduisant par la réussite.

Il m’a fallu du temps et d’innombrables revers de la vie pour comprendre que si je souhaité faire ou obtenir quelque chose je devais m’y implique corps et âme.

Quand vous démarrez de l’échelon le plus bas dans une entreprise ou tout autre organisme. Il vous faut une certitude inébranlable en vos capacités pour démonter à vos supérieurs que vous avez les aptitudes nécessaire pour évoluer parmi l’élite. Et croyez-moi je sais de quoi je parle, je suis passé par là.

J’ai commencé à m’élever dans l’échelle sociale, quand j’ai pris conscience que ce sont mes attendes qui manœuvré ma vie. En effet, nos valeurs les plus chères ont le pouvoir de modeler notre destinée.

À titre d’exemple, il m’est arrivé de quitté une entreprise pour laquelle j’exercé en tant que commercial par ce qu’elle ne correspondait plus à mes attentes. Nous venions de changer de manager, et ce dernier m’imposer d’effectuer 8 visites de client par jour, ou j’en effectuer entre 3 et 4. Il souhait que j’augmente par 2 le nombre d’ouvertures de compte. Il exigé que je lui fasse un rapport journalier de mes visites. Il fallait augmenter le chiffre d’affaires quitte à rogner un peu les marges… tout cela m’obliger à être moins présent auprès de mes clients, d’être moins réactif à leur demande.

Après plusieurs moins à essayiez de travaillé de cette manière mon chiffre d’affaires à commencer à chuter. Personnellement j’étais moins engagé dans ce que je faisais et les clients me le faisaient remarquer. Le travail ne correspondait plus à mes attendes, à savoir ; passion, liberté, plaisir, efficacité

Ce travail ne me permettez plus d’être en adéquation avec mes valeurs. En conséquence sans vraiment m’en rendre compte j’avais adopté un comportement de frustration, de colère et d’insatisfaction, qui se ressentait maintenant dans ma vie privée. Je m’étais laissé aspirer par la pression et il fallait vite que j’inverse ce processus destructif.

Après une introspection de moi-même et de mes valeurs lors d’un court weekend à la campagne, j’ai admis que continué sur ce chemin de m’apporterai rien de bien. Le lundi matin j’ai remis ma démission, non sans une pointe de soulagement.

Tout cela pour vous dire que si vous ne vivez pas votre vie selon vos véritables attendes, vous souffrirez toute votre vie. De plus, lorsque vous êtes en ligne directe avec vos valeurs il est plus simple de prendre des décisions qui auront un impact significatif sur votre vie future. Comme je l’ai fait moi-même en démissionnant.

Pin It

1 Comment

  1. Pingback: Vous voulez gravir les échelons de la réussite ? Commencez par servir les autres |

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.