Soyez disruptif ! En toutes occasions

Force est de constater que le mot est désormais utilisé dans n’importe quel contexte, au lieu de parler de changement, de  transformer, d’innover, d’inventer ou encore de créer. On emploie le mot disruptif.

Ma perspective de ce qu’être disruptif veut dire est totalement différente de celle de la plupart des gens. De mon point de vue, être disruptif, c’est être capable de rompre et de remettre en question les anciens schémas et code en vigueur. Voilà ce qu’est être un disruptif selon moi.Les règles ci-après sont les fondations de disruption à garder en mémoire.

Être disruptif à coups de massue

La plupart des gens fonctionnent avec un état d’esprit conventionnel et conformiste…c’est  malheureusement normal, car nous voulons être comme tout le monde. C’est le point de départ de notre mode de fonctionnement. C’est ce que l’éducation, les codes sociaux, l’environnement familial nous ont enseigné. Une citation attribuée à Balzac résume parfaitement cette idée « quand tout le monde est bossu, la belle taille devient monstruosité » donc il faut accepter les codes et coutumes en vigueur pour être considéré et accepté des nôtres.

Seulement, cette approche vous fait travailler de plus en plus dur, pour avancer à un rythme modéré. Les résultats de cette démarche se voient diluer dans la masse de travail que vous abattez chaque jour. Finalement, vous en êtes réduit à accepter une progression pas à pas.

CHAQUE FOIS QUE VOUS VOUS TROUVEZ DU CÔTÉ DE LA MAJORITÉ, IL EST TEMPS DE VOUS ARRÊTER ET DE RÉFLÉCHIR.

 — Mark Twain —

Mais vous pouvez et devez envisager une progression faite à coups de massue pour défoncer les portes closes et gagner rapidement les étages supérieurs. Vous devez cesser de considérer votre situation professionnelle actuelle comme normale. Qui définit votre normalité, votre patron, votre entreprise, votre mère, votre conjoint…qui ?

Comme le dit Jay Abraham, « pour que votre entreprise ou votre carrière progresse d’une façon vertigineuse et vous fasse prendre plusieurs longueurs d’avance sur la plupart de vos concurrents, vous n’y arriverez pas en continuant d’adopter les pratiques que vous avez toujours suivies. »

Vous ne pouvez pas être un suiveur et espérer devenir numéro 1.

Je ne suis pas Steve Jobs

Pour être disruptif, vous n’avez pas besoin d’avoir l’intelligence de Steve Jobs, Elon Musk ou de Richard Branson. La plupart des innovations, des créations, des idées géniales sont déjà présentes autour de nous quand elle surgit, mais elles n’ont pas encore été matérialisées ou conceptualisées. C’est pour cette raison quand un nouveau concept apparait on se dit « c’est tout bête, j’y avais déjà pensé. »

Ces avancées sont réalisées grâce au bon sens, une ouverture d’esprit et la capacité de mettre l’action en mouvement. Cela n’a rien avoir avec un niveau d’étude supérieure ou un QI élevé. Encore faut-il avoir l’esprit ouvert à des applications nouvelles, à des idées révolutionnaires. Pour cela il faut cultiver sa capacité d’écoute du marché, des clients et des fournisseurs. L’ensemble des avancées se concentre souvent, sur une meilleure façon de faire les choses – plus vite, plus facilement, avec plus de facilité ou de logique.

Le premier iPhone a été lancé en 2007, l’ensemble des technologies proposé par ce smartphone existait déjà. Seulement Apple les à réunir dans un seul appareil.

Sur un autre registre, pour ceux qui ont vu le film Indiana Jones, Les Aventuriers de l’arche perdue, se souviennent « d’Indy » qui se retrouve coincé face à un géant de plus de deux mètres agitant deux sabres devant lui. Tout le monde se pose la question, comment il va s’en sortir, jusqu’à ce qu’il fasse un geste disruptif. Il sort un pistolet, tire sur le géant ce qui règle son problème. Comme je l’ai dit, être disruptif peut se concrétiser sous de nombreuses formes différentes.

Avoir un schéma mental disruptif

Pourquoi certaines personnes ou services ou encore structures affichent une réussite bien supérieure aux autres ?

Elles ont une meilleure stratégie disruptive. Elles abordent chaque projet avec des méthodes totalement différentes et plus efficaces que ne le font les autres.

La société Salomon a réussi à devenir leader sur son marché en créant une innovation de rupture.  En 5 ans elle a multiplié par 2,5 son chiffre d’affaires. Benoît Sarazin (Farwind Consulting) explique que ce saut n’a pas été fait en créant une nouvelle chaussure de Running. Salomon a créé une rupture en identifiant un nouveau marché émergent. Il s’agit du marché du trail pour lequel Salomon a proposé la première chaussure dédiée présentant un seul avantage : la stabilité sur les terrains accidentés. Cette chaussure a été vendue à 3 millions de paires en 5 ans ! Innovation de rupture : l’exemple de Salomon, trouvez l’article complet ici.

S’écarter des conventions, sortir des schémas de pensées classiques, s’affranchir des méthodes d’analyse traditionnelles, bousculer l’ordre intellectuel établi. Bref, renverser la perspective et reconsidérer une problématique de façon originale à partir des fondamentaux !

SI VOUS VOULEZ STIMULER DE VRAI CHANGEMENT, SORTEZ DES SENTIERS BATTUS. SOYEZ DISRUPTIF ET GARDEZ VOS YEUX, VOS OREILLES ET VOTRE ESPRIT GRANDS OUVERTS.

 — Richard Branson —

Ne succombez pas au « précautionnisme » vivez dangereusement !

Nous connaissons tous le proverbe :  » qui ne risque rien n’a rien » le risque zéro, ça n’existe pas, c’est comme la perfection c’est une vue de l’esprit. Et surtout un concept dangereux pour notre avenir, tant il inhibe nos capacités créatives. Les individus disruptifs prennent des risques. C’est dans la nature du processus. Ils prennent le risque d’échouer, mais ils prennent surtout le risque de réussir au-delà de leur attente. Si on en croit la légende, Thomas Edison a réfléchi, analysé, tenté, risqué, échouer des milliers de fois avant de réussir avec brio. Combien d’idées géniales, révolutionnaires sont nées à force d’échec ? Certainement des dizaines milliers.

Comme le dit si bien, Philippe Vuitton, auteur de l’ouvrage : Peur ? « Il n’y a jamais eu de découverte ni d’avancées sans prise de risque, et que depuis la domestication du feu par l’homme, la science n’a pu progresser qu’au mépris du principe de précaution ».

Assurez-vous d’entretenir l’ivresse du risque dans votre vie ainsi que dans votre entreprise, ne reproduisez pas cette terrible habitude du « précautionnisme ». Acceptez de vous mettre en danger pour conserver cette part de folie qui fait progresser l’humanité

L’HOMME RAISONNABLE S’ADAPTE À SON ENVIRONNEMENT; L’HOMME DÉRAISONNABLE ESSAIE SANS CESSE D’ADAPTER SON ENVIRONNEMENT À LUI-MÊME. AUSSI TOUT PROGRÈS DÉPEND-IL DE L’HOMME DÉRAISONNABLE.

 — G.B. Shaw —

Détruisez, décréez et libérée la réalité

A chaque fois que vous êtes ouvert à détruire, décréer et lâcher quelque chose qui vous limite, cela ouvre automatiquement et instantanément la possibilité à quelque chose de moins limité, ou même d’illimité, d’apparaitre dans votre vie.

« Il y a des gens qui préfèrent dire « oui » et d’autres qui préfèrent dire « non », écrit Keith Johnstone. Ceux qui disent « oui » sont récompensés par les aventures qu’ils vivent. Ceux qui disent « non » sont récompensés par la sécurité qu’ils obtiennent. »

Dans chaque situation, le facteur déterminant sera la façon dont vous choisissez de percevoir la réalité. Si vous êtes prêt à prendre conscience que les évènements sont une question de point de vue et d’interprétation, cela vous ouvre une porte de possibilité totalement différente dans votre vie.

Comprenez-vous ce que je veux dire? Les certitudes, les convictions ne sont rien d’autre que des outils permettant de vivre une vie comme on nous l’enseigne.

Tout ce que vous êtes prêt à laisser tomber, à décréer et à détruire créez un espace nécessaire pour quelque chose de diffèrent.

Acceptez de détruit, de décréer et libérer :

Ce qui vous définit;

Ce qui vous limite.

Apporter ce simple changement à votre façon de faire, d’être, d’agir et adopter une nouvelle manière de penser. Prenez le contrôle le vos certitudes et conviction. Cela changera votre vie ! Vous devez passer d’un monde où vous ne faites que réagir à ce que l’on vous a appris à un univers disruptif ou conviction, certitude ne sont que des moments d’apprentissage temporaire.

LA MAJORITÉ DES GENS CROIT QUE NOUS RECHERCHONS TOUS UN SENS À NOTRE VIE. JE NE CROIS PAS QUE C’EST CE QUE NOUS CHERCHONS. JE CROIS QUE CE QUE NOUS CHERCHONS EST L’EXPÉRIENCE D’ÊTRE VIVANT.

 — Joseph Campbell —

 

Étés –vous prêt à devenir disruptif ? Une force de proposition qui change tout sur son passage ? Qui va poser un regard nouveau sur le monde ? Qui ne laisse rien ni personne l’arrêter ?

Il est temps maintenant pour vous de laisser la disruption prendre toute sa puissance et changez véritablement le cours de votre existence.

Bienvenu dans un monde disruptif.

Pin It

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge