Proposez au lieu de donner des ordres

Proposez au lieu de donner des ordresVous vous demandez comment donner des ordres sans passer pour une personne tyrannique ? Comment affirmer votre autorité sans avoir l’air d’un dictateur ? Vous avez essayé plusieurs méthodes, différente approche, mais vous restez déçu des résultats.

Cela jette sur vous le doute sur votre capacité à commander, à dirige, a vous affirmez en tant que leader,  votre confiance en vous ce trouve affaiblit.

L’arme absolue pour franchir cette barrière peut se résumer en quelques mots :

Ne commander pas, mais proposez

Certaines façons de communiquer nous coupent de toute bienveillance en vers nos interlocuteurs. L’autre jour, je déjeuner dans un restaurant japonais, quand un homme fit irruption dans la salle de réception et d’un ton brusque aboya  » à qui appartient la Ford fiesta bleue garée en double fil? Une personne répondit, l’homme énervé reprit, « Dégagé votre foutue voiture de là vite te fait, elle m’empêche de partir, et je vais me retrouver en retard à cause de vous »

Dans notre exemple la personne qui à garer sa voiture en double fil et bien entendu dans son tort. Cependant le ton employé pour demander de déplacer la voiture ne laisse pas beaucoup d’alternatives. En effet, face à ce qu’on perçoit comme un ordre, on ne voit que deux façons de réagir : la soumission ou la révolte. Dans un cas comme dans l’autre, le demandeur exerce une pression qui entraine une moins bonne disposition à répondre positivement à la demande.

Si la personne victime d’une incivilité routière avait agi de manier plus amicale :  » à qui appartient la Ford fiesta bleue garée en double fil? Puis suggéré de la déplacer pour lui permettre de partir travailler, la personne ce serait empressé d’accéder à sa demande. Confus d’avoir indisposé cette personne, il lui aurait même demandé d’accepter ces excuses pour la gêne occasionnée.

La manière de donner les ordres

Ce sont la manière de donner les ordres qui sont souvent à l’origine de conflit avec ses collaborateurs. On pense souvent à tort qu’il faut être dur si l’on veut être respecté.

Beaucoup de personnes se décrivent comme des leaders et pensent agir comme tel, alors qu’en réalité ils fonctionnent comme des dictateurs. Ils sont souvent inconscients de ce phénomène et agissent ainsi avec les meilleures intentions. Une personne trop autoritaire à une tendance naturelle à diriger de façon à imposer ses choix « faites ceci », « faites cela »… »ne faites pas ceci ou cela » de ce faite il ne laisse aucune alternative soit on cède soit on se révolte et c’est le conflit.

Le management par la proposition

Le management par la proposition permet de confier l’exécution d’une tâche à une personne, tout en préservant son ego, stimulant sa créativité, son engagement et lui permettant au mieux d’utiliser ses compétences.

Vous constaterez qu’il est beaucoup plus facile de diriger par la puissance d’une proposition que d’un ordre direct. Pourquoi? Parce que personne n’aime recevoir des ordres.

Un ordre provoque plus de résistance qu’une proposition, car il implique la nécessité de se soumettre ou de se rebeller. Or comme nous l’avons mentionné précédemment, l’ordre provoque presque automatiquement de la résistance. Pour diriger, faites en sorte de ne pas imposer vos choix, mais de les suggérer de manière à ne pas éveiller la résistance de l’ego de votre interlocuteur. Formulez vos demandes de la manière suivante :

  • « Vous pourriez étudier ceci « …
  • « Pensez-vous que cela serait bien? « 
  • « Que pensez-vous du dossier x … vous pourriez vous en charger? »
  • « Vous avez regardé les chiffres du mois? Vous pourriez en établir un graphique? »

Nous devons aider nos interlocuteurs à comprendre que nous exprimons une demande et non une exigence en précisant que nous apprécierons qu’il n’accède à nos désirs que s’ils y sont disposés.

Demander plutôt que donner des ordres

Plus tôt que d’en donner l’ordre, faites-en une proposition. Plus tôt que de dire « jean, faites-moi sept copies de ce document », dites plutôt : « jean, pourriez-vous me faire sept copies de ce document, s’il vous plaît ?»

Plutôt que de dire au serveur : « apportez-nous de l’eau » ou « Nous avons besoin d’eau », vous pourriez dire « lorsque vous aurez une minute, seriez-vous assez gentil de nous apporter de l’eau ?

De telle manière vous lui monter que vous avez de la considération pour lui et pour le travail qu’il fait. En sommes vous lui témoignez du respect et de la considération

Posée une simple question 

Robert B Cialdini relate dans une de ses recherches comment une simple question a permis à un propriétaire de restaurant de fortement réduire le pourcentage de réservation non respectée en changeant les mots qu’il prononçait  lorsque quelqu’un téléphonait pour réserver une table. Au lieu de dire : « merci de téléphoner en cas d’annulation », il disait : « auriez-vous la gentillesse de nous appeler si vous devez annuler la réservation ? » Et c’est ainsi que le pourcentage de réservation non respectée est passé de 30% à 10%

 

Quelles soient vos fonctions formulez vos ordres comme s’il s’agissait d’une demande ou d’une proposition. Le commandement ne consiste pas à imposer sa volonté à des personnes passives ; pour le vrai leader, commander c’est conseillé guider, orienter et suggérer.

Si vous utilisez cette technique, vous gagnerez le respect et l’estime de vos collaborateur et amie. Ils reconnaitrons votre capacité à être un leader naturel.


Pin It

Incoming search terms:

  • comment donner un ordre a cortona
  • puis je donner des ordres a ma concierge

1 Comment

  1. Thibaut

    Très bon article, problème auquel j’ai été confronté plusieurs fois.
    Il est très facile de froisser une personne en formulant mal sa demande.
    Le fait de poser des questions et d’y mettre la forme est une très bonne façon de communiquer ce que l’on veut sans agresser l’autre.

    Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.