Ne faites pas de critiques personnelles

critique personnelle, critique, jugé les autres

Quoi de plus simple que de lancer des jugements comme «il est vraiment bête» ou «elle est mal habillée» en faisant cela, on prend le rôle de juge tout puissant.

Juger les autres est l’un des passe-temps favoris de certaines personnes. Dès lors que notre différence avec l’autre ou notre ressemblance à lui nous gêne, nous trouble, nous dérange. Ou encore dans une situation qui nous embarrasse ou face à une personne que nous ne comprenons pas.

En bref quand cela met à mal notre identité, nous avons tendance à nous réfugier dans le jugement moralisateur de l’autre. Les critiques, les comparaisons, ou encore les moqueries sont tellement plus faciles à adopter. Juger les autres est facile, c’est peut-être pour cela que c’est un sport très répandu.

Il est vrai que juger est une activité nécessaire qui nous permet de nous forger des opinions, mais le jugement tourne trop souvent à la médisance et à la condamnation.

Pourquoi critique t’on

Pourquoi nous réfugions-nous dans cette attitude de jugement et de critique, tout simplement parce que l’autre nous fait peur. Poser une étiquette, un jugement sur l’autre, c’est le réduire à son champ de vision, à ses valeurs, c’est finalement très… rassurant.

Vous n’êtes pas le nombril du monde

Le monde ne tourne pas autour de votre personne. Ce n’est pas parce que votre chef et passer devant votre bureau sans vous saluer qu’il faut le juger ou le critiqué comme étant quelqu’un de prétentieux ou d’arrogant.

C’est un fait, votre chef est entré dans la pièce sans vous dire bonjour, c’est un acte auquel vous pouvez accorder la valeur que vous voulez.

Vous pouvez choisir de vous laisser heurter, blesser, ou bien adopter une autre manière de voir les choses. Qui consiste à dire « tiens, il est entré dans la pièce sans me dire bonjour, il doit avoir ses raisons. Ainsi, vous ne  jugez pas, vous ne vous placez pas au cœur de l’univers. Vous éviter l’élément nombriliste auquel sont reliés tous les évènements.

Pratiquer le jugement, c’est donc préférer vivre dans l’imaginaire que dans la réalité. C’est donné un sens à  notre interprétation des faits, et non dans les faits eux-mêmes.

Éviter la critique en entreprise

Éviter à tous pris de critiquer les personnes avec lesquels vous travailler, évitez à tout point de vue la critiquer personnelles.

Éviter les « vous êtes un paresseux, un bon à rien, vous ne comprenez jamais rien ». Choisissez plutôt de critiquer leur attitude : « Ce n’est pas un méchant garçon, c’est un gentil garçon qui a fait quelque chose de vilain »

Vous pouvez critiquer :

  • La manière de faire leur travail,
  • Leur ponctualité,
  • Leurs objectifs,
  • Leur concentration,
  • Leurs résultats.

Même si vous savez que votre patron et nul, incompétent, ou idiot. Il ne doit jamais savoir exactement ce que vous pensez de lui.

Formuler des critiques personnelles ouvertement ou même indirectement au sein de l’entreprise, vous mènera, au pire directement vers la sortie, ou au mieux à perdre la confiance et le respect de vos collaborateurs et collègue de travail.


Pin It

2 Comments

  1. Pingback: Le Manager Minute (partie 2) |

  2. Pingback: Ne cherchez pas les compliments mais les critiques -

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.