Faite en juste un peu plus est distancé la concurrence

concurrence, faire un peu plus, management relationnelAu cours d’un safari, deux managers se retrouvent perdus dans la savane silencieuse. Surgissant de nulle part, ils se retrouvent soudain face à face à un lion hostile et visiblement affamé.

Le premier d’entre eux reste pétrifié de peur et n’ose faire un pas. Le deuxième s’assoit tranquillement et commence à refaire ses lacets de chaussures.

Son compagnon de mésaventure lui demande, stupéfait :

« Mais qu’est-ce que tu fabriques ? Tu n’espères tout de même pas faire la course avec cet animal ? »

Tandis qu’il finit de lacer ses chaussures, il lui répond calmement :

«Mais je n’ai pas l’intention de faire la course avec un lion. Pour survivre, j’ai juste besoin de courir un peu plus vite que toi. »

 Dans le monde du travail, c’est exactement pareil

Pour faire face à la concurrence, vous n’avez pas besoin de faire la course ou de vous comparer aux autres. Vous avez juste besoin de faire un peu mieux que vos concurrents.

À l’école si vous ramenez un 18 général de moyenne et que le dernier trimètre vous obtenez un 16, on pensera que vous vous êtes relâcher, que vous vous êtes reposé sur vos acquis.

Par contre, si vous commencez à 10 de moyenne, vous continuez avec un 12 et que vous terminiez l’année avec 14, alors on vous félicitera, on pensera que vous vous êtes accroché, que vous n’avez pas relâché la pression. Vos professeurs vous féliciteront pour vos progrès.

Ne vous battez pas pour être toujours le meilleur, ne laissez pas les autres croire que vous êtes parfait. La chute pourrait être vertigineuse.

C’est cet état d’esprit que j’ai appliqué pour me hisser à un niveau hiérarchique supérieur. Quand j’étais ouvrier dans les travaux publics, à la fin de la journée de travail quand mes collègues rentrées chez eux, je prenais dix à quinze minutes pour discuter avec le chef de chantier de la journée de demain, des difficultés du chantier ou tout simplement pour dialoguer de sujet divers et varier qui n’avaient pas de rapport avec notre métier.

Ce n’était pas grand-chose pour moi, car ça ne nécessiter pas un grand investissement de ma part, hormis quelques minutes de mon temps. Par contre, cela m’a rapporté beaucoup plus en termes financiers et de promotion.

En effet, cette attitude m’a permis de me faire bien voir de la direction. On me juger investi dans mon travail, ainsi qu’au sein de l’entreprise. De ce fait, quand une promotion ou une augmentation se présenter, j’étais dans le peloton de tête.

Comme vous pouvez, le constatez, pas la peine de surjoué. Contenté vous de faire juste un peu plus que les autres.

Je n’ai jamais été le meilleur, et encore moins parfait. Bien d’autres collègues étaient plus doués et intelligents que moi. Ce qui ma permit d’évoluer plus vite, c’est la façon dont j’ai pratiqué le management relationnel. A savoir, faire juste un peu plus que mes concurrents.


Pin It

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.