Cherché à être respecté plutôt qu’aimé

management, manager, respectTout le monde a besoin d’être aimé, et d’avoir des preuves d’amour. Seulement, quand votre travail consiste à manager des personnes. On ne parle pas d’amour ou d’amitié. Dans le meilleur des cas, on parle de collègues de bureau, de collaborateurs sympathiques. Cherché à être respecté plutôt qu’aimé.

Les managers, les hommes et les femmes de commandement n’ont pas besoin d’être aimés. Être aimé en entreprise, c’est ne pas trancher, ne pas prendre de décision qui puisse ne pas faire l’unanimité.

Finalement ne pas être juste, mais simplement faire semblant d’être responsable.

Pour être un bon manager, vous devez chercher à inspirer le respect plutôt qu’à être aimé.

Selon Richard Templar « Vous devez créer une mystique, dégager un air de pouvoir, d’autorité, de gentillesse, mais surtout ne pas chercher désespérément à être aimé. Vous devez rester détaché. »

Le respect commencé par l’affirmation de soie

Tout meneur c’est qu’il devra prendre des décisions parfois impopulaires, afin de maintenir le bateau à flot. Toutes ces décisions ne sont pas sans danger pour lui-même. Stresse, dépression, mal-être, mal dans sa peau. Ses collaborateurs peuvent prendre cela pour de la faiblesse ou pour un manque de confiance.

Afin de maintenir la tête hors de l’eau, il doit avoir de l’estime pour lui-même. Cela veut dire qu’il doit s’aimer et se respecter. Apprécier ses qualités comme ses défauts. Il doit savoir apprécier sa propre personnalité. En résumé il doit avoir confiance en lui.

Le respect par les principes

Le respect passe par des principes de valeur morale et de savoir-vivre, comme respecter les engament oraux accorder à un collaborateur. Respecter sa parole. Faire ce qu’on prêche et dire ce qu’on fait.

Cela passe aussi par le respecter de ses idées et celles des autres. C’est aussi ne laisser personne vous manquer de respect même une seule fois, cela peut vite devenir une habitude.

Le respect des autres

Vouloir être respecté commence par le respect des autres. Chacun a sa fierté et laisser paraître celle-ci peut être pris pour un excès d’égocentrisme. Et l’on ne tardera pas à vous attribue le titre de personne à l’ego surdimensionné. Ce qui peut avoir une conséquence sur vos collaborateurs, collègues et autre supérieurs hiérarchiques. En effet, elles peuvent le ressentir comme une agression voir comme de la concurrence directe.

Soyez ouvert d’esprit, laissez les personnes s’exprimer sans les coupées, ne critiquez pas. Ne vous croyez pas supérieur ou meilleur que les autres.

Pour obtenir le respect, on doit d’abord respecter les autres et seulement après on est en droit d’obtenir le respect.

Pensez avenir

Dans son livre Les 100 règles d’or du management
Richard Templar cite deux points à prendre en compte :

Un jour vous devrez peut-être renvoyer l’une de ces personnes et vous n’avez pas besoin de vous rendre les choses plus difficiles qu’elles ne le sont.

Un jour vous devrez peut-être promouvoir l’une de ces personnes et vous ne souhaitez pas qu’on pense que vous faites du favoritisme.

Maintenez une distance

Les gens que vous dirigez doivent vous prendre comme modèle, ils doivent vous admirer et vous octroyer leur respect. Cela va être compliqué s’ils vous ont vu complètement bourré à en vomir dans les toilettes d’un bar. Le but n’est pas qu’ils vous serrent dans leurs bras et vous paient des tournées au bar

Maintenez une réserve physique. Conservez à tout moment votre dignité et votre style, votre crédibilité, votre rectitude et votre autorité. Richard Templar

Maintenez une distance ; elle ne sera pas considérée comme de la froideur et vos collaborateurs respecteront l’espace que vous leur donnez.

En conclusion

Si quelqu’un veut être respecté par les autres, la richesse, l’habillement ou l’attraction physique ne sont pas nécessaires. Elles peuvent avoir une incidence, mais ne sont pas une nécessité.

Le respect ne se mesure pas au diplôme obtenu, à la voiture que vous conduisez ou le quartier dans lequel vous vivez.

Le respect est accordé à ceux qui se comportent avec intégrité et qui traitent les autres avec une haute estime et d’égal à égal.

Le premier pas pour obtenir le respect et de donner l’exemple. Vos collaborateurs et collèges pourront s’identifier à ces marques de respect et vous prendre en exemple. Ils reproduiront ce que vous leur transmettrez, et cela deviendra leur leitmotiv. Ils seront qu’avec vous, dans votre équipe le respect mutuel et de rigueur.

Le respect cela se gagne, vous devez tous les jours agir de façon respectueuse des autres en vue de recevoir le respect.


Pin It

Incoming search terms:

  • etre respecté

4 Comments

  1. marie@cours de zumba

    Merci pour votre article très intéressant sur le management des hommes, je vais m’en inspirer au quotidien pour diriger mon équipe. Bonne continuation. Marie

    Reply
  2. Pingback: Cherché à être respecté plutôt qu’aimé

  3. Vandegoor

    Très intéressant et pertinant comme article. Une bonne information à connaître.
    Quelques petites fautes d’orthographes à corriger, mais qui ne touche pas au contenu du message qui reste excellent ! Merci .

    Reply
  4. Claude

    Est-ce que le respect est une question de justice ? Pour comprendre la justice, pour être juste dans nos relations, ne faut-il pas connaître personnellement ce qu’est l’injustice et ainsi avoir un choix libre ? Un choix libre et non une définition imposée de force par des gens injustes qui nous manipulent afin d’arriver à satisfaire leurs intérêts personnelles ? Lorsque nous recevons ou nous donnons des traitements de faveur à certaines personnes, cela apporte un sentiment d’une grande importance, de respect, mais de l’autre côté, cela est la cause qui donne naissance à l’injustice et à l’indifférence.

    Est-ce que cela a du sens ?

    Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.