8 règles sur l’efficacité relationnelle pour les gens socialement intelligents

8 règles sur l’efficacité relationnelle pour les gens socialement intelligentsConnaissez-vous ces personnes qui semblent à l’aise en toutes circonstances. Celles qui s’expriment avec assurance. Vous les voyez dialoguer avec les autres, sûr d’eux-mêmes, certain de leur réussite.

Ces individus n’ont pas atteint l’efficacité relationnelle avec des recettes d’un jour. Ils ont construit leur crédibilité, leur charisme, leur communication peu à peu, jour après jour, en s’efforcent de maitre en pratique les règles que je vais vous présenter.

Ces règles ne sont pas des remèdes miracles ni des formules magiques. Elles conduisent petit à petit à un degré relationnel élevé. Les appliquer vous permettra de mieux communiquer avec les autres.

CERTAINES PERSONNES ENTRENT DANS NOTRE VIE ET EN RESSORTENT PRESQUE AUSSITÔT. D’AUTRES RESTENT ET MARQUENT SI PROFONDÉMENT NOTRE CŒUR ET NOTRE ÂME QUE NOUS EN SOMMES CHANGES POUR TOUJOURS.

Auteur inconnu

Donné avant de recevoir

Il faut commencer par donner, pour espérer recevoir. Le principe est simple : plus vous rendez service, plus vous avez de chance que l’on vous rend service quand vous en aurez besoin.

C’est un point qui revient souvent dans mes séances de coaching. Pour être efficace rationnellement parlant vous devez avoir la capacité à donner, c’est essentiel.

Cette stratégie est la pierre angulaire de toute nouvelle relation. Donner aux autres permet de développer une relation positive et de confiance. « Donner» c’est favoriser un futur retour d’entraide.

On peut donner son temps, des conseils, des informations, des contacts, des idées, son énergie,

C’est ce que je fais avec ce site, je prodigue des conseils, des idées, je donne… et je reçois quand on me demande de l’aide par des séances de coaching.

C’est à vous de rendre service, et souvent plusieurs fois, avant que le réseau ne commence à vous être utile.

Dans l’action du persévérera

“L’action est l’effet de la volonté de celui qui a décidé que sa vie dépendra essentiellement de lui-même, de celui qui a compris qu’il est responsable de sa vie et que, quelle qu’en soit la trame. Il ne pourra finalement s’en prendre qu’à lui-même. Car, que je prenne ou non mon destin en main, j’irai exactement là où mes initiatives (ou mon absence d’initiative) m’auront conduit.” André Muller

L’action est le type de comportement qui vous fera parvenir au résultat. Ce qui implique nécessairement un passage à l’acte. “Un homme est la somme de ses actes”, écrivait Malraux

Prudent sur le jugement des autres

Nous avons tous quelque chose à exprimer, sentiment sensation, émotion, plaisir, colère, peur…

Chaque fois que vous émettez une critique, vous prenez un risque énorme.

Vous risquez d’offenser la personne critiquée

La critique mal maîtrisée aggrave la situation

Vous risquez de vous prendre des coups

Quand on critique, on a tendance à omettre un critère fondamental ; l’égo. L’égo est l’identité mentale d’une personne. Si vous blessez l’ego d’une personne, vous aurez du mal à vous en faire un ami.

Méfiez-vous des critiques mal placés qui vous empêcheront de mener et maintenir à bien toute relation durable.

L’adaptabilité tu pratiqueras

Les gens socialement intelligents le font très bien. C’est ce qui les rend si attrayants. Ils adaptent leur comportement, leurs gestuelles, leur style vestimentaire en fonction de l’environnement dans lequel ils vont évoluer.

L’homme pour survivre a dû s’adapter à son milieu naturel.

Aujourd’hui l’adaptabilité sociale s’est respecté les autres à travers des règles imposées : normes, valeurs, rites, habitudes…

Peu de choses vous rapporteront autant de dividendes que le temps et les efforts que vous ferez pour comprendre et vous adapter aux autres. Rien d’autre ou presque ne contribuera davantage à votre réputation.

Devenir une personne qui accorde beaucoup d’importance à la compréhension des autres assurera votre succès.

Avoir le cœur d’un serviteur

Lorsque vous pensez au mot servir, est-ce que vous imaginez cela comme une activité vous contraignant à être l’esclave d’une quelconque personne ? Si c’est le cas, vous vous trompez.

Servir n’a rien de déshonorant, ce n’est pas une question de situation.

Servir comme le dit John C Maxwell “c’est prendre conscience volontairement des besoins des autres, vous rendre disponible pour les aider, et enfin être capable d’accepter que leurs désirs soient importants.”

Efforcez-vous de découvrir quels sont les besoins et  les désirs de chaque personne que vous rencontrez, ou du moins côtoyé. Efforcez-vous de les satisfaire, vous serez bientôt une personne indispensable. 

CELUI QUI VEUT ÊTRE PARMI LES PLUS GRANDS DOIT ÊTRE EN TOUTE HUMILITÉ LE SERVITEUR DE TOUS.

John C Maxwell

Intéressez-vous à ce qui intéresse les autres

S’intéresser à ce qui intéresse les autres – c’est comprendre que son efficacité repose sur l’intérêt  des autres pour eux-mêmes.

La plupart des gens ne considèrent que leur propre centre d’intérêt. Il est rare que l’être humain se projette à l’extérieur de lui -même.

En conséquence, celui qui s’intéresse chaque jour à ce qui intéresse les autres est un être à part, dont on se souvient, que l’on apprécie et à qui l’on accorde sa confiance.

Tout le monde veut être quelqu’un

Qui n’a pas le désire d’être quelqu’un, d’être reconnu, apprécié, aimé… on veut tous jouir de la considération des autres.

Les gens socialement intelligents l’ont bien compris. Ils traitent chaque personne qu’ils rencontrent comme si c’était la personne la plus importante du monde.

Ils transmettent comme message; vous êtes important à mes yeux. Ce qui véhicule temporairement le sentiment  d’être quelqu’un de merveilleux.

Écouter pour prospérer

L’un des meilleurs moyens d’accroître ses relations est d’une grande évidence, mais très peu de gens le connaissent. Il faut simplement écouter les autres ! C’est si rare aujourd’hui qu’il suffit de le faire pour être apprécié.

Écouter n’est pas une chose facile. Au contraire, c’est la partie la plus difficile dans un processus relationnel.

Il faut savoir se maîtriser pour ne pas couper la parole, ne pas vouloir finir les phrases de l’autre. Il faut beaucoup de maîtriser pour ne pas récupérer la conversation et la centré sur soi.

Il est trop facile de confondre vos besoins et les leurs, particulièrement quand vous voulez vous faire apprécie des autres.

Dans une conversation, ne vous souciez pas de vous ; veillez à ce l’autre se sentent écoutés, compris. Il faut qu’ils repartent avec un sentiment agréable et chaleureux.

Pour écouter, écartez tous vos idées préconçues, vos préjugés et vos propres soucis pour entendre ce qu’ils disent vraiment.

Pin It

Incoming search terms:

  • régle pour être intelligent

3 Comments

  1. Pingback: 8 règles sur l’efficacité r...

  2. Thibaut

    Je suis la majorité des conseils cités, notamment le fait d’être réellement à l’écoute de l’autre, d’être présent dans la conversation, de s’intéresser réellement aux autres, et de rendre service.

    Reply
  3. Pingback: 5 caractéristiques pour bâtir de solides relations |

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.